1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un Zinédine vous manque et tout est dépeuplé
So Foot16/08/2018 à 06:00

Un Zinédine vous manque et tout est dépeuplé

Après s'être gavé sans partage de trophées européens sous le règne de Zinédine Zidane, le Real est soudainement redescendu sur terre ce mercredi 15 août, en abandonnant la Supercoupe d'Europe à l'Atlético de Madrid.

À Madrid, s'il y a une bien entendu une vie après Zidane et Cristiano Ronaldo, elle s'annonce forcément plus complexe. La Maison Blanche est une institution beaucoup trop importance pour ne reposer que sur ces deux figures toutes puissantes, l'une sur le banc, l'autre sur le terrain. Mais il n'empêche que le double Z comme le Portugais ont été les piliers de la quasi-omnipotence européenne du club lors des trois dernières saisons. Sans eux, il y a un vide, que le le temps et le travail pourront peut être combler. Peut être. En attendant, le Real Madrid a déjà perdu son premier trophée de la saison face à l'Atlético. Inquiétant ? Pas encore. Surprenant ? Peut-être pas non plus.

L'Atlético détrône le Real

Bale au centre


Cette mise en bouche européenne face à l'Atlético aura au moins permis de dégager une première ébauche de ce à quoi pourrait ressembler le Real de l'après Zidane et Ronaldo. Surtout sur le plan offensif, où Karim Benzema a occupé globalement une position plus axiale que lorsqu'il évoluait avec le Portugais et a marqué un pion de pur avant-centre, d'une tête à bout portant. Surtout, le départ de Ronaldo devrait théoriquement permettre la résurrection de Gareth Bale, marginalisé par Zinédine Zidane, qui n'en avait fait rien de plus qu'un remplaçant de luxe. Face aux Colchoneros ce mercredi, le Gallois a montré quelques belles promesses, notamment en mettant sur orbite Benzema sur le premier but madrilène, ou encore en trouvant Marcelo d'un centre astucieux à la 93e minute, qui manquait de peu de conclure le match d'une reprise acrobatique. Les deux attaquants de la Maison Blanche ont néanmoins été surtout dangereux par séquences, à l'image de Benzema, moins inspiré en seconde période, puis complètement éteint en phase de prolongation.

Les défis de Lopetegui


Des réglages offensifs qui demanderont évidemment à être peaufinés et travaillés. D'autres préféreront pester, peut-être à raison, sur le manque d'ambition d'un mercato estival où le départ de Ronaldo n'aura pas

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer