1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un village de l'ex-RDA vendu... 140 000 euros
Le Point11/12/2017 à 16:05

Alwine, dans l'ex-RDA, au sud de Berlin.  

Alwine a connu des jours meilleurs. La plupart des maisons ont été laissées à l'abandon. Autrefois, cinquante personnes habitaient dans ce village situé à 120 kilomètres au sud de Berlin dans l'ancienne Allemagne de l'Est. Mais, depuis la chute du mur de Berlin, les jeunes sont tous partis à l'Ouest pour trouver du travail et une vie meilleure. Les vingt habitants qui résident toujours là sont tous, à une exception près, des retraités. Un acquéreur anonyme a pourtant accepté, samedi dernier, lors d'une vente aux enchères organisée par la maison Karhausen, d'acheter Alwine pour la somme assez modique de 140 000 euros. Ce montant peut paraître dérisoire, mais il représente tout de même un joli profit pour les deux frères qui avaient acquis ce bien hors du commun pour un deutschmark symbolique en 2000. Le nouveau propriétaire va donc récupérer une dizaine de maisons, en plus de cabanes, garages, terrains et bois alentour, pour un total d'environ 16 800 mètres carrés. La plupart de ces bâtiments sont toutefois en très mauvais état.

Alwine est un symbole de l'histoire allemande du siècle dernier. Durant la Seconde Guerre mondiale, un camp d'entraînement des Jeunesses hitlériennes et un centre de détention pour les prisonniers de guerre se trouvaient tout près de là. Le village a été construit par la plus vieille briqueterie d'Europe pour y loger son personnel. Mais l'usine n'a pas résisté bien longtemps à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer