1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un UMP au FN : une recrue qui détonne
Le Point11/12/2014 à 19:41

La présidente du FN Marine Le Pen sera candidate à l'Élysée en 2017.

"Marine Le Pen attire décidément de plus en plus d'astéroïdes", se réjouit Thierry Gourlot, patron du FN en Moselle. Dans les rangs frontistes, le ralliement à Marine Le Pen du fondateur de GayLib Sébastien Chenu est comme un cadeau de Noël. Comme l'a révélé Minute, le secrétaire national de l'UMP Sébastien Chenu sera bientôt nommé délégué national chargé de la culture au Rassemblement Bleu Marine, sous la direction de Gilbert Collard. Marine Le Pen en fera l'annonce officielle vendredi en fin d'après-midi.

"L'UMP est devenue le parti de tous les conservatismes et le parti de toutes les incohérences. Je quitte un parti eurobéat et ultraconservateur qui s'est éloigné de mes convictions", explique au Point.fr Sébastien Chenu. Et de poursuivre : "Marine Le Pen propose un programme cohérent et ambitieux pour le pays. C'est une femme politique courageuse."

Recrue précieuse

Pour Marine Le Pen, Chenu est une recrue précieuse. Cet ex-élu municipal à Beauvais, âgé de 41 ans, connaît bien les arcanes de la politique, le monde de la communication - il dirige une société dans ce domaine, la French Com -, et il a de solides réseaux dans le milieu gay qui n'est pas insensible à Marine Le Pen. En apprenant la nouvelle, un député UMP en a eu le souffle coupé : "Ce ralliement est symbolique, la dédiabolisation du FN se poursuit." Depuis que Marine Le Pen a succédé à son père Jean-Marie Le Pen en janvier 2011, de nombreux...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Spartaku
    12 décembre07:02

    ILS ratissent large au FN .... ENTRE les homophobes et les homosexuels l'ambiance risque d'être chaude dans les réunions de section !!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer