Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un troisième procès pour Mohamed Morsi en Egypte

Reuters21/12/2013 à 15:51

UN TROISIÈME PROCÈS POUR MOHAMED MORSI EN ÉGYPTE

par Tom Perry et Omar Fahmy

LE CAIRE (Reuters) - Mohamed Morsi, le président égyptien destitué cet été par l'armée, a été renvoyé en justice samedi pour un troisième procès, qui porte entre autres sur des accusations de meurtres de policiers.

Mohamed Morsi comparaîtra dans cette affaire avec 129 coaccusés, dont des membres du Hamas palestinien et du Hezbollah libanais, alors que le parquet a déjà ordonné en début de semaine que l'ancien président soit jugé pour conspiration avec des organisations étrangères en vue de mener une campagne de terreur en Egypte. (voir ).

Les Frères musulmans, dont est issu Mohamed Morsi, ont rejeté jeudi ces accusations de terrorisme, pour lesquelles l'ancien chef d'Etat et 35 autres hauts responsables également accusés pourraient encourir la peine de mort, et les ont jugé "risibles".

Renversé par l'armée le 3 juillet dernier, Mohamed Morsi est par ailleurs déjà en procès pour incitation à la violence lors de manifestations tenues aux abords du palais présidentiel voici un an, alors qu'il était encore en fonctions.

Les accusations de meurtres, à l'origine du troisième procès, sont liées à une évasion massive de prison lors du soulèvement de janvier-février 2011 contre le président Hosni Moubarak.

Dans un communiqué de trois pages, le juge d'instruction Hassan al Samir décrit cette évasion comme "le crime terroriste le plus dangereux que le pays ait connu".

Selon le magistrat, les Frères musulmans ont élaboré de longue date un "plan terroriste", aux côtés du Hamas et du Hezbollah. Dans les milieux judiciaires, on précise que 68 coaccusés appartiennent au mouvement palestinien.

ATTAQUES CONTRE TROIS PRISONS

Mohamed Morsi et les autres accusés, parmi lesquels Mohamed Badie, guide suprême des Frères musulmans, sont accusés de meurtres et d'enlèvements de policiers, d'assauts contre des locaux des forces de l'ordre, et d'avoir fomenté l'évasion.

Mohamed Morsi était l'un de ceux qui se sont échappés de la prison fin janvier 2011, quelques jours après le début du soulèvement de 18 jours qui allait mener au renversement de Hosni Moubarak.

À l'époque, Mohammed Morsi, interrogé par la chaîne Al Djazira, avait démenti avoir mené une évasion. Selon lui, des "habitants" avaient ouvert les portes de la prison.

Les Frères, d'autres groupes extrémistes et plus de 800 activistes en provenance de Gaza sont soupçonnés de s'en être pris aux forces de l'ordre puis d'avoir attaqué trois prisons pour libérer leurs camarades, peu après le début des manifestations contre Hosni Moubarak.

D'après le juge d'instruction, au moins 50 policiers et prisonniers ont été tués et au moins 20.000 détenus se sont évadés.

Sur le plan international, le secrétaire à la Défense américain, Chuck Hagel a fait part jeudi de ses préoccupations au général Abdel Fattah al Sissi, chef d'état-major de l'armée à l'origine de la destitution de Mohamed Morsi.

Tout en se disant "attaché à la relation entre les États-Unis et l'Egypte en matière de Défense" - fragilisée par la suspension d'une partie de l'aide militaire américaine, Chuck Hagel a jugé que les accusations contre Mohamed Morsi compliquaient les efforts de réconciliation et n'allaient donc pas dans le sens d'une "Egypte stable, sûre, libre et démocratique".

Henri-Pierre André et Julien Dury pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.