1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's
AFP30/06/2020 à 06:04

Un triptyque de Francis Bacon, ici lors de sa présentation à New York le 23 juin 2020, a été la vedette des grandes ventes aux enchères de Sotheby's, organisées pour la première fois sans public physiquement présent ( AFP / TIMOTHY A. CLARY )

Un triptyque de Francis Bacon s'est vendu pour 84,6 millions de dollars lors des ventes aux enchères organisées lundi chez Sotheby's, premières grandes ventes entièrement à distance, sans public physiquement présent, pour cause de pandémie.

Ce triptyque inspiré par l'Orestie d'Eschyle - l'un des 28 triptyques grand format peints par Bacon entre 1962 et 1991 - a été la vedette d'une soirée qualifiée d'"historique" par le président de Sotheby's Europe, Oliver Barker, animateur depuis Londres de ces enchères adaptées à l'ère du coronavirus. 

Jusqu'ici propriété du collectionneur norvégien Hans Rasmus Astrup depuis 1984, l'oeuvre avait été estimée entre 60 et 80 millions de dollars. 

Elle a été acquise après une dizaine de minutes de bataille entre un acheteur enchérant directement en ligne depuis la Chine, et un autre en lien téléphonique avec un spécialiste de Sotheby's à New York. C'est ce dernier, resté anonyme, qui l'a finalement emporté. 

Un autre triptyque de Bacon, "Trois études de Lucian Freud", s'était vendu pour 142,4 millions de dollars en 2013, chez Christie's à New York, le classant parmi les 10 tableaux les plus chers jamais vendus aux enchères.

En attendant les grandes ventes de Christie's, prévues elles le 10 juillet, les ventes de Sotheby's - passée sous le contrôle de l'homme d'affaires franco-israélien Patrick Drahi fin 2019 - semblent indiquer que, pandémie aidant, certains n'hésitent plus à sortir des millions pour des achats d'art en ligne. 

Alors que les enchères en ligne dépassaient jusqu'ici rarement les 5 millions de dollars, un tableau de Joan Mitchell, "Garden Party", est parti pour 7,9 millions de dollars, et le dessin d'une tête de Jean-Michel Basquiat, "Untitled (Head)" est parti pour 15,2 millions, nouveau record pour un achat en ligne chez Sotheby's. 

En raison de la pandémie, les deux leaders mondiaux des enchères, Sotheby's et Christie's, ont repoussé et regroupé leurs grandes ventes de printemps.

Avec la dispersion de la collection de l'Américaine Ginny Williams - vendue lundi pour un montant total de 65,5 millions de dollars - les ventes de lundi soir chez Sotheby's, passée sous le contrôle de l'homme d'affaires franco-israélien Patrick Drahi fin 2019, ont atteint 363,2 millions de dollars, a précisé la maison d'enchères.

cat/am

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    30 juin11:37

    ...ces plus grands faussaires du mondes...;-))

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer