Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un séisme dans l'ouest de l'Iran fait deux morts et plus de 200 blessés

AFP26/08/2018 à 15:11

Dégâts à Sarpol-e Zahab dans la province de Kermanshah, après un séisme le 15 novembre 2017 ( AFP/Archives / ATTA KENARE )

Un séisme d'une magnitude évaluée à 6,0 par l'institut américain USGS a secoué dimanche avant l'aube l'ouest de l'Iran, faisant selon un bilan officiel deux morts et 255 blessés.

Le tremblement de terre, de faible profondeur, s'est produit à 26 km au sud-ouest de la ville de Javanroud, dans la province de Kermanshah, a indiqué l'USGS, l'institut américain de veille géologique, en faisant essentiellement des dégâts matériels.

La région touchée n'est toujours pas remise du séisme dévastateur qui l'a touchée l'an dernier et qui a fait des centaines de morts et des milliers de blessés.

Le gouverneur de la province, Houshang Bazvand, a annoncé à la télévision d'Etat Irib que deux personnes avaient été tuées et 255 blessées. Diverses sources avaient auparavant fait état de deux morts et 241 blessés.

Selon le chef du département des urgences auprès de l'université des sciences médicales du Kermanshah, Saeb Sharidari, les deux personnes décédées sont une femme enceinte et un homme de 70 ans victime d'une crise cardiaque au moment du séisme.

L'agence officielle Irna, citant des responsables locaux, a indiqué que l'électricité avait été coupée dans au moins 70 villages, mais qu'elle avait été ensuite rétablie à 50%.

Selon Irna, le séisme a été suivi de plus de 65 répliques.

D'après le gouverneur, au moins 500 bâtiments se sont effondrés et ont besoin d'être entièrement reconstruits.

En raison de destructions dans certains villages, il y a également eu des problèmes concernant l'eau potable, selon le gouverneur.

Le chef du Croissant-Rouge pour la province de Kermanshah, Mohammad Reza Amirian, a toutefois dit qu'il n'était pas nécessaire à ce stade de distribuer des tentes ou de la nourriture.

Un centre de gestion de crise, chargé de coordonner les secours, a été mis en place à Javanroud. Les hôpitaux et les organisations caritatives ont été mis en alerte, a déclaré le gouverneur Bazvand.

- "Sous contrôle" -

Le directeur du service des situations d'urgence, Reza Mahmoudian, a lui assuré que la situation était "sous contrôle" et qu'il n'avait pas été nécessaire de demander de l'aide aux provinces voisines de celle de Kermanshah.

Séisme en Iran ( AFP / AFP )

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des personnes transportées en urgence vers des hôpitaux.

Des informations de presse indiquent que le séisme a été ressenti au-delà de la frontière, en territoire irakien. Mais aucune information sur d'éventuels dégâts n'a été rapportée en Irak.

L'Iran se trouve sur deux importantes plaques tectoniques et les activités sismiques y sont fréquentes.

En novembre 2017, un séisme de magnitude 7,3 avait fait 620 morts et plus de 12.000 blessés dans la province de Kermanshah, ainsi que huit morts en Irak.

Le séisme de l'an dernier avait endommagé au moins 30.000 maisons, laissant sans abri un très grand nombre de personnes au début de la saison froide dans cette région montagneuse.

Des responsables locaux avaient estimé à des milliards de dollars le coût de la reconstruction alors que le pays est confronté à un fort ralentissement de son économie.

En décembre 2003, un séisme avait anéanti la ville historique de Bam en Iran, dans la province de Kerman (sud-est). Au moins 31.000 personnes avaient été tuées.

En juin 1990, un séisme d'une magnitude de 7,4 en Iran près de la mer Caspienne (Nord) avait fait 40.000 morts, plus de 300.000 blessés et 500.000 sans-abri.

burs-er/hj/gk

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.