Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un représentant musulman pour des "fatwas" adaptées à la France

Reuters05/03/2015 à 19:02

PARIS, 5 mars (Reuters) - Un responsable du culte musulman en France a plaidé jeudi à l'Assemblée nationale pour l'instauration d'un "Conseil religieux" chargé de développer un islam à la française via des "fatwas" adaptées au contexte local. Mohamed Zaïdouni, président du Conseil régional du culte musulman de Bretagne, branche du CFCM, instance nationale qui représente les musulmans de France, était entendu par la commission d'enquête sur la surveillance des filières djihadistes. Il faut donner au CFCM son "éclat", a-t-il déclaré devant les députés, proposant de le doter d'un "Conseil religieux" chargé de l'exégèse des textes sacrés. En l'absence d'autorité religieuse, "tout le monde fait son islam à sa sauce", a-t-il expliqué. Mohamed Zaïdouni, qui est également aumônier au centre pénitentiaire de Rennes, a proposé que ce "Conseil religieux" diffuse des "fatwas", c'est-à-dire des avis religieux, adaptées au "contexte français". Cela permettrait d'enrayer l'extrémisme, en évitant que de jeunes Français s'appuient, dans leur pratique quotidienne de la religion, sur les conseils de savants étrangers, fournis par téléphone ou internet sans connaissance de la situation locale, a-t-il expliqué par la suite à Reuters. COMBAT CONTRE LA RADICALISATION "Il y a des règles immuables, mais qui sont adaptées au contexte", a-t-il dit, estimant par exemple qu'une telle instance pourrait comprendre et donc légitimer des dérogations au port du voile, dans un pays où la loi l'interdit parfois. Le CFCM travaille actuellement à la création de cette instance, qui regrouperait les plus grands théologiens du pays, a indiqué Mohamed Zaïdouni à Reuters. "Pour fédérer les musulmans de France, il faut mettre en face d'eux des gens qui sont crédibles." Plus tôt, devant l'Assemblée nationale, il avait appelé de ses voeux un CFCM "épargné de l'ingérence externe", demandant la formation de davantage d'imams bilingues connaissant l'Histoire française. "La radicalisation ne se gère pas, mais ça se combat", avait-il dit. Manuel Valls a annoncé mardi le doublement de l'offre de formation sur l'islam avant la fin de l'année pour lutter contre les interventions étrangères dans l'enseignement de la religion musulmane en France. ID:nL5N0W537R Le gouvernement va par ailleurs lancer une grande consultation visant à réformer le CFCM, qui n'a jamais vraiment réussi à s'imposer depuis sa création en 2003. Des propositions visant à élargir et diversifier sa composition devront émerger de cette consultation avant le ramadan, autour du 17 juin. ID:nL5N0VY5G9 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.