Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un représentant musulman pour des "fatwas" adaptées à la France
Reuters05/03/2015 à 19:02


PARIS, 5 mars (Reuters) - Un responsable du culte musulman en France a plaidé jeudi à l'Assemblée nationale pour l'instauration d'un "Conseil religieux" chargé de développer un islam à la française via des "fatwas" adaptées au contexte local. Mohamed Zaïdouni, président du Conseil régional du culte musulman de Bretagne, branche du CFCM, instance nationale qui représente les musulmans de France, était entendu par la commission d'enquête sur la surveillance des filières djihadistes. Il faut donner au CFCM son "éclat", a-t-il déclaré devant les députés, proposant de le doter d'un "Conseil religieux" chargé de l'exégèse des textes sacrés. En l'absence d'autorité religieuse, "tout le monde fait son islam à sa sauce", a-t-il expliqué. Mohamed Zaïdouni, qui est également aumônier au centre pénitentiaire de Rennes, a proposé que ce "Conseil religieux" diffuse des "fatwas", c'est-à-dire des avis religieux, adaptées au "contexte français". Cela permettrait d'enrayer l'extrémisme, en évitant que de jeunes Français s'appuient, dans leur pratique quotidienne de la religion, sur les conseils de savants étrangers, fournis par téléphone ou internet sans connaissance de la situation locale, a-t-il expliqué par la suite à Reuters. COMBAT CONTRE LA RADICALISATION "Il y a des règles immuables, mais qui sont adaptées au contexte", a-t-il dit, estimant par exemple qu'une telle instance pourrait comprendre et donc légitimer des dérogations au port du voile, dans un pays où la loi l'interdit parfois. Le CFCM travaille actuellement à la création de cette instance, qui regrouperait les plus grands théologiens du pays, a indiqué Mohamed Zaïdouni à Reuters. "Pour fédérer les musulmans de France, il faut mettre en face d'eux des gens qui sont crédibles." Plus tôt, devant l'Assemblée nationale, il avait appelé de ses voeux un CFCM "épargné de l'ingérence externe", demandant la formation de davantage d'imams bilingues connaissant l'Histoire française. "La radicalisation ne se gère pas, mais ça se combat", avait-il dit. Manuel Valls a annoncé mardi le doublement de l'offre de formation sur l'islam avant la fin de l'année pour lutter contre les interventions étrangères dans l'enseignement de la religion musulmane en France. ID:nL5N0W537R Le gouvernement va par ailleurs lancer une grande consultation visant à réformer le CFCM, qui n'a jamais vraiment réussi à s'imposer depuis sa création en 2003. Des propositions visant à élargir et diversifier sa composition devront émerger de cette consultation avant le ramadan, autour du 17 juin. ID:nL5N0VY5G9 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

19 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • a.guer
    06 mars09:27

    il s'agit de légitimer le non-port du voile, afin que les musulmans puissent s'intégrer parmi les "français de souche" qui, eux, s'abstiennent de montrer à quelle religion ils appartiennent

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer