1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un réfugié iranien remporte un grand prix littéraire australien
Reuters01/02/2019 à 07:45

SYDNEY (Reuters) - Un demandeur d'asile iranien enfermé dans un camp de rétention a décroché un prestigieux prix littéraire australien, le Victoria Prize, pour son premier livre, rédigé sur un smartphone.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu jeudi soir en Australie, pays où il a interdiction de pénétrer.

Berhouz Boochani, un Kurde iranien détenu depuis six ans sur l'île de Manus, en Papouasie-Nouvelle Guinée, après avoir été récupéré en mer au large de l'Australie, a obtenu ce prix de 100.000 dollars australiens (plus de 63.000 euros) pour "No Friends but the Mountains" (Pas d'amis à part les montagnes).

"Je ne veux pas fêter cet événement alors que je continue à voir tant de gens innocents souffrir autour de moi", a déclaré l'écrivain par texto à Reuters.

Il a dit espérer que sa récompense attirerait l'attention sur le sort du millier de migrants rejetés par l'Australie et détenus depuis des années dans trois camps en Papouasie et un camp à Nauru en vertu d'accords bilatéraux passés avec Canberra.

Berhouz Boochani a écrit son texte en farsi, qu'il a envoyé chapitre par chapitre à un traducteur en Australie via la messagerie WhatsApp.

(Colin Packham; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer