Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un rapport propose un "nouveau deal territorial"

Reuters16/04/2014 à 22:57

UN RAPPORT PRÔNE UN "NOUVEAU DEAL TERRITORIAL"

PARIS (Reuters) - Un rapport remis mercredi à François Hollande propose un "nouveau deal territorial" pour clarifier la répartition des rôles entre l'Etat et les collectivités locales afin de maîtriser davantage l'évolution des finances publiques.

Commandé à l'automne, la remise de ce rapport intervient alors que Manuel Valls a annoncé mercredi que les collectivités locales devraient participer à hauteur de 11 milliards aux 50 milliards d'euros d'économies que le gouvernement a programmées entre 2015 et 2017.

Son idée phare est de proposer un "bonus-malus" entre l'Etat et les collectivités locales par lequel ces dernières verraient leur dotation se bonifier en cas de respect d'engagements financiers fixés autour de trajectoires budgétaires "simples et intelligibles".

L'objectif est de formaliser et de mettre en cohérence les évolutions des dotations de l?Etat avec les perspectives budgétaires réelles des collectivités.

Ses auteurs, le président de la région Midi-Pyrénées Martin Malvy et le président du Conseil général de l?Orne Alain Lambert, dénoncent un "double discours" de l?Etat, qui réclame des économies mais sollicite parfois les collectivités, comme pour la réforme des rythmes scolaires.

Ils plaident pour une rationalisation des compétences et préconisent, dans ce cadre, de transférer les moyens de l?Etat aux collectivités dans les domaines où elles interviennent déjà majoritairement, comme la voierie ou la protection de l'enfance.

Le rapport propose aussi de clarifier les responsabilités entre l'Etat et les départements au sujet du versement des prestations sociales.

"Soit les départements ont les marges de manoeuvre pour exercer une vraie compétence décentralisée, soit la compétence est recentralisée, les départements n?exerçant par délégation qu?un rôle de guichet pour le compte de l?Etat", lit-on dans le rapport.

Les deux élus préconisent aussi la suppression de la "clause générale de compétence", une disposition qui permet aux entités locales d'intervenir dans tous les domaines qu'elles jugent nécessaires.

Cette mesure a déjà été retenue par Manuel Valls, qui a annoncé un programme radical de rationalisation du "millefeuille territorial" via la division par deux le nombre de régions et la suppression à terme des conseils généraux.

François Hollande a salué le rapport et demandé à ce que ses auteurs soient associés aux réformes prévues sur le financement des collectivités locales.

La réforme exigera "confiance mutuelle et engagement conjoint de l?Etat et des collectivités", a estimé dans un communiqué le président qui doit faire face à une fronde des élus locaux, vent debout contre la baisse des financement de l'Etat.

(Julien Ponthus)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.