Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un rapport de HRW dénonce les exactions des insurgés en Syrie

Reuters23/03/2015 à 08:52

BEYROUTH, 23 mars (Reuters) - L'insurrection en Syrie procède à des attaques sans discernement qui ont tué et mutilé des civils en violation des lois de la guerre, estime l'association de défense des droits de l'homme Human Rights Watch dans un rapport publié lundi. Le rapport, qui couvre la période entre janvier 2012 et avril 2014 dans les secteurs de Damas et Homs, demande au Conseil de sécurité de l'Onu de saisir la Cour pénale internationale (CPI) de la situation en Syrie et d'imposer un embargo sur les armes aux forces impliquées dans des violations systématiques des droits de l'homme, quel que soit le camp pour lequel elles se battent. Les groupes armés, estime le rapport, ne peuvent se prévaloir des violations par les forces gouvernementales et leurs milices alliées pour justifier leur propre violence. "En Syrie, les groupes rebelles immitent la cruauté des forces gouvernementales avec des conséquences dévastatrices pour les civils", commente Nadim Houry, directeur adjoint de HWR pour le Proche-Orient. Un certain nombre d'attentats sont revendiqués par le Front Al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, ou par l'Etat islamique (EI), mais il apparaît que l'Armée syrienne libre (ASL) et d'autres groupes rebelles moins fondamentalistes mènent eux aussi des attentats dans des secteurs où se trouvent des civils, lit-on dans le rapport de HRW. L'ASL sert de "marque" parapluie à une kyrielle de groupes rebelles qui opèrent souvent indépendamment les uns des autres. Certains de ces groupes ont même reçu le soutien des ennemis, arabes et occidentaux, du président syrien Bachar al Assad. Le rapport précise notamment le cas de 17 attentats à la voiture piégée et autres explosions survenus dans la campagne autour de Damas, dans le centre de Damas et dans divers endroits à Homs. Un grand nombre de ces zones ont une population importante de minorités religieuses notamment chrétienne, alaouite, chiite et druze, considérées par les insurgés musulmans sunnites comme soutenant Bachar al Assad. (Sylvia Westall; Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.