1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un projet de recyclage de métaux des centrales à Fessenheim
Reuters08/03/2019 à 13:34

UN PROJET DE RECYCLAGE DE MÉTAUX DES CENTRALES À FESSENHEIM

FESSENHEIM (Reuters) - EDF veut créer une unité de recyclage des métaux peu ou pas radioactifs issus du démantèlement des centrales nucléaires sur le site de la centrale Fessenheim qui doit fermer en 2020, a déclaré vendredi le directeur du site, Marc Simon-Jean.

Le projet, qui s'inscrit dans le cadre d'une réflexion sur la revitalisation du territoire de la centrale, pourrait être lancé en 2025, pour une mise en service en 2029. Il créerait 150 emplois.

"Il faut qu'on lève certaines contraintes, notamment règlementaires, avec le gouvernement. Il faut aussi savoir si nos partenaires allemands sont intéressés ou pas (...) Ça pourrait améliorer la rentabilité économique", a ajouté Marc Simon-Jean lors d'une conférence de presse.

La règlementation européenne autorise le recyclage et la réutilisation des métaux issus des centrales nucléaires, mais pas la réglementation française, a-t-il précisé.

Il s'agirait pour EDF de construire sur des terrains proches de l'actuelle centrale, qui lui appartiennent, un four à fusion à arc dans lequel les éléments radioactifs vont remonter à la surface et pouvoir être éliminés, selon lui. EDF dispose de cette technologie via une de ses filiales, en Suède.

Ce procédé de recyclage concernerait les éléments les moins radioactifs tels que les générateurs de vapeur.

Le réacteur numéro 1 de la centrale de Fessenheim doit être arrêté en mars 2020, le numéro 2 à l'été de la même année.

(Patrick Genthon, édité par Yves Clarisse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer