Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un projet à Bruxelles vise à examiner les demandes d'asile hors de l'UE

Reuters 21/02/2017 à 19:18
 (Lire qu'il ne s'agit pas d'un projet officiel du gouvernement 
allemand mais qu'il a été diffusé par des responsables 
allemands; la représentation française auprès de l'UE a démenti 
toute implication. Une version corrigée suit.) 
    par Tom Körkemeier et Gabriela Baczynska 
    BRUXELLES, 21 février (Reuters) - Des responsables allemands 
ont proposé que l'Union européenne réforme les règles encadrant 
le droit d'asile afin d'autoriser le renvoi des requérants vers 
des pays tiers avant l'examen de leur dossier, selon un document 
de travail que Reuters s'est procuré mardi. 
    La représentation française auprès de l'UE a démenti de son 
côté que des Français aient travaillé sur ce texte, parmi les 
nombreuses propositions qui circulent actuellement à Bruxelles 
alors que les Européens tentent de s'entendre sur un dispositif 
permettant d'éviter une répétition de la crise migratoire de 
2015-2016. 
    Le projet ne s'appliquerait qu'en cas d'"afflux massif" de 
réfugiés. 
    "Il ne s'agit pas de bâtir une 'Europe forteresse' mais de 
combattre l'immigration illégale, qui a déjà coûté la vie à des 
milliers de personnes, et de la remplacer par un système régulé 
d'admissions légales combinées à des conditions de vie humaines 
garanties par l'UE dans des pays tiers", peut-on lire dans ce 
document. 
    Il s'inspire spécifiquement de l'accord signé entre l'UE et 
la Turquie en mars 2016, que l'Allemagne avait largement 
inspiré. 
    Cet arrangement turco-européen, combattu par les 
associations de défense des droits de l'homme, prévoit le retour 
en Turquie de toutes les personnes arrivant illégalement sur les 
îles grecques de la mer Egée.  
    Selon le principe du "un pour un", "pour chaque Syrien 
renvoyé en Turquie depuis les îles grecques, un autre Syrien 
sera réinstallé de la Turquie vers l'UE en tenant compte des 
critères de vulnérabilité des Nations unies". 
    Cet accord, note le projet, a "changé la donne" et doit 
servir de modèle à l'avenir.  
    Pour les concepteurs de cette proposition, faciliter les 
expulsions - même de demandeurs d'asile - dissuaderait les 
migrants de payer les services des réseaux de passeurs et de 
risquer leur vie et les orienterait au contraire vers un 
mécanisme d'admissions légales avec prise en charge dans des 
pays tiers le temps d'examiner leur dossier. 
    En l'état, si l'UE affirme avoir le droit de renvoyer tous 
les réfugiés économiques, le droit européen en matière de droits 
de l'homme et d'asile prévoit qu'on ne peut expulser un 
demandeur d'asile que vers des pays tiers remplissant certaines 
conditions. 
    Mais hormis la Turquie, très peu de pays voisins de l'UE 
respectent ces normes (protection contre les persécutions, 
conditions de vie humaines pour les réfugiés et accès au moins 
partiel aux services de santé, à l'éducation et au marché du 
travail). 
    La proposition suggère donc, plutôt que de déterminer si un 
pays entier est "sûr" ou non, de travailler au niveau des 
régions ou autres subdivisions. 
    Ces nouvelles règles, estiment les auteurs de la 
proposition, resteraient conformes aux critères fondamentaux de 
la Convention de Genève sur les droits des réfugiés et de la 
Convention européenne sur les droits de l'homme. 
 
 (Henri-Pierre André pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.