Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un plan pour doubler la production d'énergie solaire

Reuters07/01/2013 à 16:28

UN PLAN POUR SOUTENIR LA FILIÈRE SOLAIRE

VILLAINES-LA JUHEL, Mayenne (Reuters) - Le gouvernement français a dévoilé lundi un plan pour doubler la capacité de production d'énergie solaire en 2013, à 1.000 mégawatts, et annoncé une augmentation allant jusqu'à 10% du tarif de rachat de l'électricité générée par les petites fermes photovoltaïques qui utilisent des panneaux fabriqués en Europe.

La ministre de l'Energie, Delphine Batho, qui a présenté ce plan lors d'une visite de MPO, une usine de fabrication de panneaux solaires située dans l'ouest de la France, a estimé que cela entraînerait des investissements de plus de deux milliards d'euros dans le secteur et 10.000 emplois créés ou maintenus.

L'objectif, explique-t-elle dans un communiqué, est de "soutenir la filière solaire française dans un contexte de concurrence déloyale" à travers différents appels d'offre qui permettront de produire 500 mégawatts de plus, l'équivalent d'un petit réacteur nucléaire.

Le gouvernement socialiste veut aider à un secteur qui a perdu 15.000 emplois dans les deux dernières années, après une réduction de la voilure décidée par son prédécesseur en raison d'une explosion des coûts de développement de cette filière.

En 2012, le secteur employait 18.000 personnes en France, contre 32.500 en 2010.

LA FIN DU "YOYO"

"Beaucoup d'emplois ont été détruits à cause de la politique de yoyo de l'Etat", a déclaré Delphine Batho. "Il faut développer la compétitivité écologique de la France."

Le coût annuel pour les deniers publics est estimé entre 90 et 170 millions d'euros, soit de 1 à 2 euros en moyenne par ménage, explique le ministère de l'Energie et de l'Ecologie.

Ces mesures d'urgence entreront en vigueur cette année par décret dans le cadre des décisions qui doivent être prises sur la "transition énergétique" voulue par François Hollande.

Pour Jean-Louis Bal, patron du syndicat des énergies renouvelables, ce plan a le mérite d'exister mais reste insuffisant pour faire face aux difficultés du secteur.

"Ce sont des mesures de survie, ce n'est pas un grand plan", a-t-il dit en marge de la visite de MP. "Mais c'est le premier message positif des pouvoirs publics depuis plus de 3 ans."

"Pour une entreprise telle que celle qu'on visite aujourd'hui c'est extrêmement positif", a-t-il ajouté. "Mais pendant ce temps-là, les autres travaillent. Les Chinois, les Allemands, ils ne se sont pas arrêtés."

La capacité de production d'énergie éolienne et solaire équivaut déjà en Allemagne à celle des 58 réacteurs nucléaires français, qui fournissent 75% de l'électricité en France.

En Chine, le gouvernement a annoncé son intention d'augmenter de 40%, à 21 gigawatts, sa capacité de production d'énergie solaire d'ici à 2015, en doublant notamment son soutien financier au secteur en 2013.

Michel Rose, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.