1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali

Reuters06/04/2015 à 22:18

(Actualisé avec le chef des forces spéciales) PARIS, 6 avril (Reuters) - Les forces spéciales françaises ont libéré un otage néerlandais lors d'une opération tôt lundi matin dans l'extrême nord du Mali, a annoncé le ministère français de la défense. A Bamako, un porte-parole du dispositif Barkhane, déployé par l'armée française contre les groupes djihadistes au Sahel, a précisé que deux combattants islamiques avaient été tués et deux autres capturés lors de l'opération qui a permis la libération de Sjaak Rijke, enlevé à Tombouctou en novembre 2011. "M. Rijke a été évacué et mis en sécurité à Tessalit, sur la base temporaire avancée de l'opération Barkhane. Il est sain et sauf", a indiqué le ministère à Paris. En visite au mémorial d'Izieu, dans l'Ain, François Hollande a déclaré que les commandos français ignoraient tout de la présence de l'otage néerlandais au moment de leur intervention. "Ça a été une pour nous, pour nos forces, une surprise de pouvoir libérer cet otage car nous n'avions pas d'informations sur la présence de cet otage", a dit le chef de l'Etat. Le général Grégoire de Saint-Quentin, chef des forces spéciales françaises, a déclaré sur Europe 1 que "localiser le campement sur lequel l'otage était détenu a été extrêmement long". "Ce sont des opérations qui nécessitent énormément de moyens et qui mobilisent notamment la direction du renseignement militaire et de la DGSE. Une fois que nous avons eu une bonne vision de la zone, nous avons déclenché l'action", a-t-il dit, en précisant que l'intervention avait mobilisé une vingtaine de personnes. L'officier a indiqué ignorer à quel groupe appartenaient les gardiens de l'otage, ajoutant que les différents "débriefings" apporteraient davantage d'informations. A Amsterdam, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Bert Koenders, a annoncé que Sjaak Rijke était en bonne santé au vu des circonstances et qu'il recevait des soins sous supervision d'une équipe néerlandaise. "C'est une nouvelle formidable pour Sjaak et sa famille", a-t-il ajouté. Ce conducteur de train avait été enlevé avec deux autres ressortissants étrangers à la terrasse d'un hôtel de Tombouctou, où il était alors en vacances. Sjaak Rijke était apparu sur une vidéo d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) diffusée en novembre dernier sur laquelle on pouvait voir également l'otage français Serge Lazarevic, qui a été libéré un mois plus tard en échange de la libération de quatre militants islamistes. Les Pays-Bas ont déployé environ 450 militaires au Mali dans le cadre de la Minusma, la force des Nations unies. (Yann Le Guernigou, avec Tiemoko Diallo à Bamako et Anthony Deutsch à Amsterdam, édité par Guy Kerivel)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3182284
    07 avril00:32

    Encore un occidental qui vient construire des infrastructures, kidnappé par des singes à la vénalité qui n'a d'égal que la cruauté

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.