Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Un ordinateur libanais serait à l'origine de la chute de Carlos Ghosn
information fournie par Le Point10/05/2019 à 08:08

L'histoire a des airs de scénario de thriller. Selon le Financial Times, la chute de Carlos Ghosn aurait été en partie provoquée par un ordinateur portable contenant les informations nécessaires pour faire tomber l'industriel. Le constructeur automobile aurait redoublé d'efforts pour mettre la main sur cet élément-clé de l'enquête afin de le transmettre aux autorités japonaises. Le quotidien britannique affirme que les données récoltées sur la machine ont permis de prouver que Carlos Ghosn avait détourné des millions de dollars de Nissan. Ghosn a été inculpé le 22 avril dernier pour la quatrième fois par la justice japonaise. Trois jours plus tard, il a été libéré. Mais il reste assigné à résidence au Japon.Cette « pièce maîtresse » aurait été récupérée grâce à l'aide d'une assistante de Fadi Gebran, un proche de l'ancien patron de Renault, quelques semaines avant sa dernière arrestation début avril. Cet ami de longue date et avocat de l'industriel franco-libano-brésilien est décédé d'un cancer en 2017. Son assistante a ensuite travaillé pour Carlos Ghosn directement. Elle apparaît également sur une liste d'actionnaires d'une compagnie libanaise spécialisée dans l'investissement immobilier et créée par Fadi Gebran.35 millions de dollars détournésCette même société serait impliquée dans le détournement d'environ 35 millions de dollars à l'aide d'un distributeur de véhicules de Nissan dans le sultanat d'Oman....

Lire la suite sur Le Point.fr

13 commentaires

  • 10 mai09:32

    Il n'a qu'à se faire défendre par les Pays Bas , lieu de sa résidence fiscale !!! et non pas par l'état français . Cela fera réfléchir les évadés fiscaux