Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un nouveau front s'ouvre au Yémen, où le péril humanitaire croît

Reuters16/04/2015 à 15:24

ADEN, Yémen, 16 avril (Reuters) - De violents affrontements ont éclaté jeudi à Taëz, la troisième ville du Yémen située entre la capitale, Sanaa, et Aden, le grand port du Sud, rapportent des témoins. D'après des habitants, ils opposent d'une part les miliciens chiites Houthis et leurs alliés au sein de l'armée yéménite et d'autre part des milices tribales et une brigade de l'armée restée fidèle au président Abd-Rabbou Mansour Hadi. Ces combats ouvrent une nouvelle ligne de front pour les Houthis, dont la progression se heurte désormais à de vives résistances dans plusieurs régions du sud du pays. Ils semblent également indiquer que le soutien dont ils bénéficiaient dans l'armée, via l'influence de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, est peut-être en train de s'estomper. A Ryad, le vice-président yéménite Khaled Bahah a lancé un appel aux forces armées yéménites, les exhortant à se rallier au gouvernement "légitime" du Yémen désormais en exil en Arabie saoudite. "En ce moment historique, nous adressons notre appel à tous les fils des forces armées et des forces de sécurité pour qu'ils agissent au nom de l'Etat légitime", a-t-il dit. Les Houthis, qui tiennent la capitale, Sanaa, depuis septembre dernier, doivent en outre faire face aux bombardements aériens menés par l'Arabie saoudite et ses alliés arabes sunnites. L'offensive a été déclenchée le 26 mars alors que les miliciens chiites semblaient sur le point de prendre Aden. Trois semaines après l'aggravation des combats et les premiers bombardements de la coalition saoudienne, la situation humanitaire empire au Yémen où les pénuries de farine, les fermetures de magasins et les ruptures des chaînes de distribution de vivres menacent la population. D'après le Programme alimentaire mondial des Nations unies (Pam), près de la moitié des habitants du pays sont désormais en état d'"insécurité alimentaire", soit 12 millions environ de personnes. La situation est particulièrement préoccupante dans les régions du Sud, précise le Pam qui fait état d'une augmentation de près de 40% des prix de la farine de blé. Le Yémen importe près de 90% de son alimentation de base, ce qui le rend particulièrement vulnérable aux difficultés d'approvisionnement. "Nous avons du mal à atteindre les populations du fait de la détérioration de la sécurité", note Purnima Kashyap, porte-parole du Pam, dans un communiqué. Depuis que les Houthis ont pris Sanaa, en septembre, les Nations unies estiment que le conflit a fait 600 morts et 2.200 blessés et déplacé 100.000 personnes. (Mohammed Ghobari avec Angus McDowall à Ryad et Joseph D'Urso à Londres; Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.