1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un nouveau dinosaure de la famille des tricératops découvert
Le Parisien09/07/2015 à 15:35

Un nouveau dinosaure de la famille des tricératops découvert

Certes, son nom inspire beaucoup moins la terreur que le célèbre T-Rex ou encore l'Indominus-Rex du dernier Jurassic World, mais le wendicératops n'en est pas moins une grande découverte. Et comme il s'agit d'un herbivore, un nom terrifiant n'était pas une nécessité. Le petit dernier de la famille des tricératops a été identifié et son acte de naissance est un article publié le 8 juillet dans le journal PLOS ONE.

Paleontologists have found a spectacular new species of horned dinosaurs: http://t.co/0hR0wjQ7vD pic.twitter.com/DuxSTOT3CD-- Forbes Science (@SciForbes) 8 Juillet 2015

Les restes du squelette de ce nouveau dinosaure ont été découvert dans la province de l'Alberta (Canada) par la paléontologue Wendy Sloboda, celle-là même qui a donné son nom au nouveau spécimen. Elle et son équipe ont mis au jour près de 200 ossements, ils appartiendraient à trois adultes et un jeune selon les paléontologues. Le wendicératops est un herbivore, de la famille des cératopsidés ("visages cornus") dont fait également parti le célèbre tricératops (lui aussi un habitué des films Jurassic Park). La bestiole qui a vécu il y a 79 millions d'années pesait plus d'une tonne et mesurait environ 6 mètres.

Un spécimen clé pour l'étude des dinosaures à cornes

Le wendicératops est à ce jour le spécimen le gros et le plus ancien de sa famille. C'est pourquoi il est si intéressant. Si les squelettes retrouvés sont incomplets, notamment au niveau du crâne, ils permettent tout de même de constater que ce dinosaure possédait une corne nasale,, à défaut de connaitre précisément sa forme. Chronologiquement, il s'agit du premier dinosaure connu a posséder un tel appendice chez les cératopsidés. Il permet de mieux comprendre l'évolution des célèbres crânes cornus de cette famille préhistorique.

Deux nouveaux dinosaures en un mois

Avec le wendicératops, ce sont pas moins de deux nouveaux dinosaures qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer