Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un ministre turc prédit "des guerres de religion" en Europe

Reuters16/03/2017 à 14:37
 (Ajoute commentaires d'Erdogan, trois derniers paragraphes) 
    ANKARA, 16 mars (Reuters) - L'Europe se dirige vers "des 
guerres de religion", au vu du résultat des élections 
législatives aux Pays-Bas, a prédit jeudi le ministre turc des 
Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu. 
    S'exprimant lors d'une réunion politique dans la ville 
d'Antalya, le chef de la diplomatie turque a estimé que les 
opinions du chef de l'extrême droite néerlandaise, Geert 
Wilders, étaient en fait partagées par les partis rivaux. 
    "De nombreux partis ont obtenu un nombre équivalent de 
voix", a-t-il fait remarquer à propos du résultat du scrutin de 
mercredi qui a vu la victoire de la formation du Premier 
ministre de centre droit, Mark Rutte.   
    "Dix sept pour cent ici, 20% là, il y a plein de partis avec 
ces scores-là, mais ils sont tous pareils", a-t-il ajouté. 
    "Il n'existe aucune différence entre ce que pensent Geert 
Wilders et les sociaux-démocrates aux Pays-Bas. Ils pensent tous 
la même chose (...) C'est ce qui est train de conduire l'Europe 
au bord de l'abîme. Des guerres de religion pourraient bientôt, 
vont bientôt commencer en Europe." 
    Les Pays-Bas, comme l'Allemagne, traversent un vif 
contentieux diplomatique avec la Turquie après les interdictions 
faites à des ministres turcs de tenir des réunions publiques 
dans le cadre de la campagne menée auprès de la diaspora turque 
en vue du référendum constitutionnel prévu le 16 avril. 
    Ankara a annoncé lundi des mesures de rétorsion, notamment 
une suspension des réunions bilatérales au niveau ministériel. 
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a accusé le 
gouvernement néerlandais d'être "un vestige du nazisme". 
    Jeudi, lors d'un meeting électoral dans la province de 
Sakarya, dans le nord-ouest de la Turquie, il a de nouveau 
critiqué les Pays-Bas, estimant que Mark Rutte avait "perdu" 
l'amitié de la Turquie.  
    Evoquant une décision de la Cour de justice de l'Union 
européenne, mardi, permettant aux employeurs d'interdire le port 
de signes religieux ostensibles, il l'a jugée honteuse. 
    "Honte à l'UE. A bas vos principes européens, vos valeurs, 
votre justice (...) Ils ont ouvert une confrontation entre la 
Croix et le Croissant, il n'y a pas d'autre explication", a-t-il 
déclaré à une foule de partisans. 
 
 (Ece Toksabay et Tuvan Gumrukcu, Gilles Trequesser pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.