Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un ministre israélien parle d'évacuer de colons en cas d'accord

Reuters20/05/2013 à 19:39

UNE ÉVACUATION DE COLONS ÉVOQUÉE EN CAS D'ACCORD AVEC LES PALESTINIENS

par Maayan Lubell

JERUSALEM (Reuters) - Le ministre des Finances Yaïr Lapid, chef du courant centriste dans le gouvernement israélien, a déclaré lundi que des dizaines de milliers de colons devraient être évacués des territoires occupés en cas d'accord global avec les Palestiniens.

Se faisant l'écho de la position du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Yaïr Lapid, dont le parti Yesh Atid a créé la surprise en terminant deuxième des élections législatives de janvier, a toutefois souligné qu'Israël entendait conserver les grandes colonies de peuplement construites en Cisjordanie.

"Cela est un crève-coeur. Nous devrons obliger des dizaines de milliers de gens à abandonner non seulement leur maison, mais aussi leurs rêves", a-t-il déclaré lors d'un séminaire économique à Tel Aviv.

Yaïr Lapid n'a pas précisé les colonies qui seraient concernées par une telle évacuation mais, a-t-il dit "les grands ensembles de colonies resteront en Israël."

Plus de 80% des 340.000 colons israéliens présents en Cisjordanie vivent dans ces grands ensembles, situés près de Jérusalem et dans le centre d'Israël.

Le dirigeant centriste avait fait de la réouverture des négociations avec les Palestiniens un préalable à l'entrée de son parti dans la coalition gouvernementale formée en mars.

La semaine dernière, la radio militaire israélienne a indiqué que Benjamin Netanyahu avait demandé au ministre du Logement, Uri Ariel, membre du Foyer juif, parti nationaliste religieux proche des colons, de geler les appels d'offre des nouveaux projets de construction en Cisjordanie. Cette démarche a eu pour effet de retarder la construction de centaines d'habitations.

"COMPROMIS SIGNIFICATIF"

Les Palestiniens, qui demandent l'arrêt de la colonisation comme préalable à un retour à la table des négociations, souhaitent établir un Etat en Cisjordanie et dans la bande de Gaza qui aurait pour capitale Jérusalem-Est.

Benjamin Netanyahu s'est déclaré favorable à un "compromis significatif" avec les Palestiniens, soulignant qu'Israël a déjà dans le passé évacué des territoires occupés, comme à Gaza et au sud-Liban.

Mais il a exclu un retour aux frontières d'avant la guerre de 1967, au cours de laquelle Israël avait annexé la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem-est.

Lors de rencontres début mai à Washington, les pays arabes ont donné l'impression d'infléchir le plan de paix élaboré en 2002 en reconnaissant qu'Israéliens et Palestiniens pourraient devoir procéder à un échange de territoires, alors qu'ils réclamaient auparavant un strict retour aux frontières de 1967.

Les Etats-Unis et l'Autorité palestinienne en Cisjordanie ont salué cette évolution, qui a cependant été dénoncée par le mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza.

Pascal Liétout pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.