Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un gouvernement doit être formé en Espagne d'ici au 3 mars

Reuters15/02/2016 à 17:03
 (Précisions, proposition de Podemos) 
    MADRID, 15 février (Reuters) - Les députés espagnols ont 
demandé lundi au dirigeant socialiste Pedro Sanchez de former un 
gouvernement d'ici au 3 mars, date à laquelle il devra se 
soumettre à un vote de confiance qui, s'il est négatif, 
rapprochera le pays de la convocation d'élections législatives 
anticipées. 
    Le secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol 
(PSOE) mène actuellement des discussions pour la formation d'un 
gouvernement, notamment avec le parti anti-austérité Podemos, le 
Parti populaire (PP, droite) du chef du gouvernement sortant, 
Mariano Rajoy, ayant provisoirement jeté l'éponge. 
    Le PP est arrivé en tête des élections législatives du 20 
décembre mais a perdu sa majorité absolue, ce qui rend difficile 
la constitution d'un gouvernement. 
    Pour sortir le pays d'une situation de blocage qui se 
prolonge, le président de la chambre basse du Parlement, Patxi 
Lopez, a annoncé qu'un vote de confiance se tiendrait le 3 mars, 
quelle que soit la composition du cabinet que Pedro Sanchez 
présentera ce jour-là. 
    Si le vote est négatif, la Constitution prévoit que les 
autres partis, dont le PP de Mariano Rajoy, auront deux mois 
pour tenter à leur tour de former un gouvernement. En cas 
d'échec, prévisible compte tenu du rapport de forces au 
Parlement, des élections anticipées seront convoquées. 
    Selon un sondage GAD3 publié dimanche par le quotidien ABC, 
une majorité d'Espagnols jugent désormais inéluctable la tenue 
de nouvelles élections pour sortir du blocage politique issu des 
élections du 20 décembre.   
    Le dirigeant de Podemos, Pablo Iglesias, a néanmoins fait 
lundi des propositions en vue de la formation d'un "gouvernement 
de changement" avec les socialistes, qui reviendrait notamment 
sur les profondes et impopulaires coupes budgétaires imposées 
par le gouvernement sortant. 
    Faisant un pas en direction de Pedro Sanchez, qui s'oppose à 
l'une de ses grandes promesses de campagne, l'organisation d'un 
référendum sur l'indépendance de la Catalogne, Pablo Iglesias a 
laissé entendre qu'il ne serait pas inflexible à ce sujet. 
    "Il est essentiel qu'il y ait un référendum pour permettre 
aux Catalans d'exercer leur droit à décider de leur avenir 
politique... mais nous sommes ouverts à toutes les 
propositions", a-t-il dit. 
    Selon les projections de la suite du sondage GAD3, publiées 
lundi, le PSOE et le PP perdraient des sièges en cas de nouveau 
scrutin, au profit de Podemos et Ciudadanos (centre), mais le 
Parlement resterait aussi fragmenté qu'aujourd'hui. 
 
 (Angus Berwick et Paul Day; Danielle Rouquié et Tangi Salaün 
pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.