Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un Français probablement parmi les tueurs de l'Etat islamique

Reuters17/11/2014 à 13:50

UN FRANÇAIS PROBABLEMENT PARMI LES TUEURS DE L'EI

PARIS (Reuters) - Bernard Cazeneuve a confirmé lundi la "très forte probabilité" de la présence d'un Français de 22 ans parmi les djihadistes de l'Etat islamique qui ont égorgé une quinzaine de prisonniers syriens, comme le montre une vidéo diffusée dimanche.

La vidéo dure un quart d'heure et montre les décapitations d'au moins quatorze prisonniers présentés comme des soldats fidèles au président syrien Bachar al Assad, notamment des pilotes de l'armée de l'air.

"La vidéo diffusée a été analysée par nos services de renseignement, cette analyse tend à établir avec une très forte probabilité qu'un ressortissant français a pu participer directement à la commission de ces crimes abjects", a déclaré le ministre de l'Intérieur lors d'un point presse.

"Les investigations se poursuivent mais une forte présomption existe qu'il pourrait s'agir de Maxime Hauchard, né en 1992, originaire d'une localité du département de l'Eure et parti en Syrie en août 2013", a-t-il ajouté.

Sur la vidéo, l'homme apparaît à visage découvert, contrairement à celui que la presse britannique a surnommé "John le djihadiste" et qui a été identifié par les autorités de son pays comme étant l'auteur de plusieurs décapitations filmées.

Avant de partir en Syrie, Maxime Hauchard, qui avait donné une interview en juillet dernier à BFM TV depuis Rakka, en Syrie, avait effectué un séjour en Mauritanie en 2012, a précisé Bernard Cazeneuve.

Dans cette interview, il indiquait s'être converti à l'islam grâce à internet, et s'être rendu seul en Syrie. Il disait se préparer à partir en mission et s'attendre à mourir.

"La mort, on l'attend avec joie", disait-il.

APPEL AUX JEUNES

Maxime Hauchard faisait déjà l'objet d'une enquête confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a indiqué le ministre de l'Intérieur, estimant qu'il appartenait désormais aux autorités judiciaires de "tirer les conséquences" des nouveaux éléments en leur possession.

Dans cette vidéo diffusée sur internet, les djihadistes de l'Etat islamique revendiquent l'assassinat de Peter Kassig, un travailleur humanitaire américain de 26 ans enlevé en octobre 2013 en Syrie. Barack Obama a confirmé dimanche sa mort.

Il s'agit du cinquième otage occidental décapité par l'Etat islamique depuis les premières frappes aériennes américaines en Irak contre le groupe d'Abou Bakr al Baghdadi.

A son arrivée à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, François Hollande a dénoncé dimanche "des crimes contre l'humanité".

Son ministre de l'Intérieur a quant à lui lancé un appel aux jeunes Français qui ne cessent de grossir les rangs des djihadistes présents en Syrie et en Irak.

"Au-delà de la condamnation de ces crimes innommables, j'appelle solennellement et avec gravité tous nos compatriotes et notamment les plus jeunes qui sont la cible privilégiée de la propagande terroriste, à ouvrir les yeux sur la terrible réalité des actions de Daech et de ses groupes affiliés qui asservissent, qui martyrisent et qui tuent", a-t-il dit.

Une centaine de procédures judiciaires visent des Français djihadistes présumés. Parmi eux, 95 ont été mis en examen et 65 écroués, apprend-on de source judiciaire.

Les autorités estiment à un millier environ le nombre de Français impliqués dans les filières de départs vers la Syrie et l'Irak, qu'ils soient sur place, en transit ou revenus.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.