Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un fonds d'investissement des Emirats serait intéressé par l'OM

Reuters01/07/2016 à 10:21

L'OM INTÉRESSERAIT UN FONDS D'INVESTISSEMENT ÉMIRATI

MARSEILLE (Reuters) - Un fonds d'investissement basé aux Emirats arabes unis, piloté par le banquier italo-suisse Pablo Dana, déclare vouloir investir entre 250 et 300 millions d'euros pour le rachat du club de football de l'Olympique de Marseille mis en vente par sa propriétaire Margarita Louis-Dreyfus au mois de février.

"Le prix de vente ne sera jamais dévoilé par nos soins, ni par Margarita Louis-Dreyfus. C'est un paquet qu'il faut considérer sur trois à cinq ans, entre 250 et 300 millions d'euros", a-t-il dit dans un entretien paru vendredi dans La Provence.

Il a précisé que ces investissements pourraient "augmenter en fonction des besoins" et suivant la manière "dont l'équipe évolue".

La proposition de rachat aurait été faite à Margarita Louis- Dreyfus "ces derniers jours.

"Nous attendons maintenant la mise en place définitive du produit et la finalisation des discussions. Cela prend quand même du temps", dit-il.

Le banquier installé à Dubaï évoque la création "d'un fonds d'investissements réservés à des spécialistes ou à des institutions", qui permettrait d'accueillir des "investisseurs d'Asie ou d'ailleurs".

"Un certain nombre nous ont déjà confirmé leur intérêt", dit Pablo Dana, qui souligne que le fond sera basé à Abu Dhabi.

Si la négociation ne devait pas aboutir, le consortium d'investisseurs pourrait se tourner vers d'autres équipes en Italie, en Angleterre, en Espagne ou au Portugal, ajoute-t-il.

L'actionnaire majoritaire de l'Olympique de Marseille a annoncé en février la mise en vente de l'OM et, de source proche du club, on souligne que plusieurs offres ont été formulées ces dernières semaines.

Margarita Louis-Dreyfus, femme de l'industriel Robert Louis-Dreyfus décédé en 2009, a rappelé avoir injecté à titre personnel plusieurs dizaines de millions d'euros dans le club et a estimé que "le temps des mécènes est révolu".

Le climat s'est grandement détérioré cette saison à l'OM, en panne de résultats sportifs, qui a terminé à la 13e place du championnat et perdu la finale de Coupe de France.

Pablo Dana a réfuté tout amalgame avec Jack Kachkar, pseudo homme d'affaires canadien en faillite qui a voulu racheter le club en 2007.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.