1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un été coupé du monde : «La forêt a toujours été mon élément»
Le Parisien20/07/2018 à 18:16

Un été coupé du monde : «La forêt a toujours été mon élément»

Allongée sur la mousse, Siegrid savoure ; la course des nuages, la brise, la voûte des grands pins maritimes qui danse. Une averse vient de tremper les sentiers ôcres de la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Une odeur puissante monte de la terre, tout autour, cela sent l'humus, l'ambre, le vert tendre des fougères. Les yeux clos, la quadragénaire blonde au regard bleu azur, se laisse flotter. Ce grand bain de nature, cette communion avec la forêt, voilà des mois qu'elle en rêvait ! « Après une année à trimer, enfermée dans un bureau, cela fait un bien fou, c'est tellement apaisant », sourit cette fille du Nord, sans chichi, en réajustant son sac à dos.Originaire de Lambersart près de Lille, cette maman de trois garçons est comptable : elle tient le bilan et édite les fiches de paye du personnel d'une dizaine de crèches associatives. Son travail lui convient, l'ambiance y est bonne et elle n'a pas à s'épuiser dans les transports pour s'y rendre, mais c'est quand même pour s'offrir un formidable bol de bien-être qu'elle n'a pas hésité à parcourir 250 km au volant de sa petite Toyota rouge pour participer à un stage de deux jours de sylvothérapie. Cela lui a coûté 250 €.« C'est mon instant à moi, rien que pour moi »Et même si cette adepte de Reiki a dû donner quelques cours de comptabilité en heures supplémentaire pour se le payer, elle ne regrette rien. « Cette escapade en forêt, c'est un peu un cadeau que je me fais, c'est mon instant à moi, rien que pour moi », explique cette maman qui a toujours à la maison deux de ses fils. Et puis, comme elle l'observe « une balade en forêt, cela ne peut pas faire de mal ». La voici donc prête à s'immerger, en compagnie de neufs autres amoureux des arbres, dans l'ambiance druidique des gorges de Franchard. La sylvothérapie consiste à marcher dans les bois en faisant des pauses pour entrer en contact physique avec les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer