Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un enseignant invente avoir été attaqué par l'EI

Reuters14/12/2015 à 17:13

L'ENSEIGNANT QUI DISAIT AVOIR ÉTÉ ATTAQUÉ A TOUT INVENTÉ

PARIS (Reuters) - L'enseignant qui avait dit avoir été agressé en début de matinée par un homme se réclamant de l'Etat islamique "a tout inventé", a-t-on appris lundi après-midi de source judiciaire.

Hospitalisé dans la matinée à l'hôpital Lariboisière, à Paris, il l'a reconnu devant les enquêteurs de la section antiterroriste de la brigade criminelle.

"Il est en cours d'audition pour connaître les raisons de cette histoire inventée", a-t-on ajouté.

La section antiterroriste du parquet de Paris avait été saisie dans la matinée, après signalement d'une agression à l'arme blanche d'un instituteur dans une école maternelle d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Le parquet de Bobigny avait estimé qu'il fallait saisir le parquet de Paris, au vu notamment des récentes menaces proférées par l'Etat islamique contre l'Education nationale.

Dans son numéro de fin novembre, la revue francophone de propagande de l'EI, Dar al Islam, s'en prenait à la laïcité à la française et menaçait les enseignants du pays.

Dans ses premières déclarations aux secours, l'enseignant avait dit que son agresseur, cagoulé et ganté, aurait fait irruption dans l'école vers 07H10, au moment où la victime préparait sa salle de classe, et aurait crié : "C'est Daech, c'est un avertissement".

Il avait ajouté que l'attaquant s'était enfui, après l'avoir agressé avec une arme blanche trouvée sur place, cutter ou paire de ciseaux.

La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem s'était rendue sur place dans la matinée, et avait annoncé le renforcement de la sécurité dans cet établissement et dans les établissements environnants.

Plusieurs menaces ont été proférées ces derniers temps par l'Etat islamique à l'encontre de l'Ecole française.

Outre celle diffusée dans sa revue francophone, le chef opérationnel présumé des attentats du 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud, aurait lui aussi mentionné l'Ecole comme cible potentielle.

On fera pire "dans les quartiers proches des juifs, et (on) fer(a) diversion dans les transports et les écoles", aurait-il dit, selon le procès verbal d'audition d'un témoin révélé fin novembre par Valeurs Actuelles, et dont le contenu a été confirmé à Reuters de sources policière et judiciaire.

(Chine Labbé, avec service France, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.