Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un djihadiste français visé par un raid US en Syrie

Reuters07/11/2014 à 09:21

(Actualisé avec commandant du CentCom, médias américains) WASHINGTON, 7 novembre (Reuters) - Les forces américaines ont bombardé dans la nuit de mercredi à jeudi plusieurs cibles du groupe Khorasan, dont un djihadiste français présenté comme l'artificier de cette émanation d'Al Qaïda-Central en Syrie. Un responsable américain a indiqué sous le sceau de l'anonymat que ce Français converti à l'islam était l'une des cibles de ce raid. Le général Lloyd Austin, qui dirige le Commandement central des forces américaines (CentCom), a confirmé jeudi que David Drugeon était considéré comme "l'un des éléments du commandement et l'un des éléments les plus dangereux de cette organisation". S'exprimant à Washington, il a refusé d'ajouter si Drugeon avait péri dans ces frappes. La chaîne américaine Fox News, citant un haut responsable de la défense, a affirmé tard jeudi soir qu'il avait été tué par un missile tiré par un drone contre une voiture dans laquelle il se déplaçait dans le gouvernorat d'Idlib. D'après Fox News, David "Daoud" Drugeon, âgé de 24 ans, s'était rendu en Egypte en 2010 pour apprendre l'arabe avant de gagner le Pakistan, d'où il avait rallié Al Qaïda. Sa mort a également été rapportée par NBC News. "Nous sommes toujours en train d'évaluer les résultats de cette attaque, mais d'après les indications initiales dont nous disposons, elle a eu les effets recherchés", a indiqué le CentCom dans un communiqué diffusé jeudi. "Ce réseau se préparait à attaquer en Europe ou sur notre sol, et nous avons agi de manière décisive pour protéger nos intérêts et détruire leurs capacités d'action", précise le CentCom. DÉJÀ VISÉ LE 23 SEPTEMBRE Les frappes se sont produites dans la nuit de mercredi à jeudi dans le secteur de Sarmada, une localité du gouvernorat d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, indique le CentCom. Des centres d'entraînement et des ateliers de fabrication d'explosifs ont été détruits par ces bombardements, ainsi que plusieurs véhicules et bâtiments servant à des réunions. Au total, cinq cibles du groupe Khorasan ont été visées au moyen de bombardiers, de chasseurs et de drones. Le groupe Khorasan est constitué de militants étrangers aguerris. Son existence n'a été révélée qu'à la mi-septembre par les autorités américaines. Il regrouperait quelques dizaines d'anciens membres d'Al Qaïda qui opéraient dans la région de la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan qui se sont redéployés en Syrie, non pas pour combattre le régime de Bachar al Assad mais pour recruter et former des agents dans des zones tenues par les rebelles islamistes du Front al Nosra en vue d'opérer à l'étranger. "Ces agents d'Al Qaïda profitent du conflit syrien pour projeter des attaques contre des intérêts occidentaux", répète le CentCom. Le groupe Khorasan avait déjà été visé le 23 septembre en marge des premiers raids aériens lancés contre des cibles de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie. ( ID:nL6N0RO4J0 ) Contrairement aux frappes contre l'EI, auxquelles plusieurs pays arabes alliés de Washington avaient participé, ce premier raid contre le groupe Khorasan avait été mené par les seules forces américaines. Dans un premier temps, la défense américaines pensait avoir touché un des chefs présumés du groupe, le Koweïtien Mohsen al Fadhli. Les services de renseignement estiment à présent qu'il a échappé aux premières frappes. On ignore s'il a été visé dans cette nouvelle série de raids aériens contre Khorasan. (Susan Heavey et Mark Hosenball; Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.