Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un des auteurs de la fusillade au Texas était surveillé depuis 2006

Reuters05/05/2015 à 12:43

par Jon Herskovitz GARLAND, Texas, 4 mai (Reuters) - L'enquête se poursuit aux Etats-Unis sur les deux hommes qui ont ouvert le feu dimanche soir au Texas aux abords d'un concours de caricatures représentant le prophète Mahomet, avant d'être abattus par un policier. L'un d'eux, Elton Simpson, était surveillé depuis plusieurs années par des agents fédéraux. D'après des documents judiciaires, cet homme originaire de l'Arizona était apparu en 2006 sur le radar des services antiterroristes en raison de ses liens avec un homme soupçonné par le FBI de chercher à implanter une "cellule terroriste". En 2011, il avait été condamné à trois ans de mise à l'épreuve après avoir été reconnu coupable d'avoir menti au FBI sur son désir d'aller en Somalie faire le djihad. L'autre, Nadir Soofi, vivait en colocation avec Simpson à Phoenix, en Arizona. Leur domicile a été perquisitionné dans la nuit de lundi à mardi. Les policiers pensent qu'Elton Simpson est l'auteur de tweets envoyés avant l'attaque, dont le dernier disait, dans un mélange d'anglais et d'arabe: "Mon frère et moi-même avons prêté allégeance au commandeur des croyants. Qu'Allah nous accepte en tant que moudjahidine (...)" L'expression "commandeur des croyants" pourrait se référer au "calife" autoproclamé de l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak, Abou Bakr al Baghdadi. Ce message n'apparaît plus sur Twitter. Sur la radio en ligne qu'elle utilise, l'organisation extrémiste sunnite a revendiqué l'attaque menée par ces "deux soldats du califat". Mais les spécialistes de l'EI font observer que l'organisation d'Abou Bakr al Baghdadi s'attribue fréquemment la responsabilité d'opérations dans lesquelles elle n'est pas impliquée. COMMUNICATIONS PASSÉES AU CRIBLE Les enquêteurs, dit-on de sources fédérales américaines, passent au crible les communications électroniques envoyées et reçues par Elton Simpson et Nadir Soofi avant leur passage à l'acte, dimanche soir à Garland, dans la banlieue de Dallas. Les deux hommes ont ouvert le feu sur le parking du Curtis Culwell Center où se tenait, en présence de Geert Wilders, figure de l'extrême droite néerlandaise, un concours de dessins sur le thème du prophète de l'islam. Le contexte rappelle les attentats menés en Europe contre les auteurs de caricatures du prophète de l'islam, notamment la fusillade du 7 janvier dans les locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo puis les attaques du 14 février à Copenhague. Arrivés en voiture alors que la manifestation était sur le point de se terminer, les deux hommes ont ouvert le feu à l'arme automatique sur un véhicule de police garé sur le parking du centre, avant de tomber sous les balles d'un policier de la circulation, qui n'était pas en service, a déclaré Joe Harn, porte-parole de la police de Garland. L'American Freedom Defense Initiative (AFDI), organisation controversée à l'origine de ce concours, a estimé que cette attaque s'inscrivait dans le cadre d'une "guerre contre la liberté d'expression". (voir ID:nL5N0XV02G ) (avec David Schwartz à Phoenix et Mark Hosenball à Washington; Guy Kerivel et Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.