Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un comité de l'Onu dénonce les brutalités policières aux USA

Reuters28/11/2014 à 16:53

GENEVE, 28 novembre (Reuters) - Le Comité des Nations unies contre la torture a demandé vendredi aux Etats-Unis d'enquêter sur les cas de brutalité policière visant notamment des jeunes de la communauté afro-américaine et d'engager si nécessaire des poursuites. Le comité, composé de dix experts indépendants, veut également que les pistolets à impulsion électrique (taser) ne soient utilisés que lorsque la vie des membres des forces de sécurité est menacée. Dans son premier rapport depuis 2006 sur la situation aux Etats-Unis, il évoque de "nombreuses informations" sur des brutalités policières et l'usage excessif de la force contre des membres des minorités, les immigrés et les homosexuels. Le comité dénonce les cas "fréquents et répétés" où des policiers ouvrent le feu sur des Noirs qui ne sont pas armés. En réponse, la délégation américaine a souligné que 20 enquêtes avaient été ouvertes depuis 2009 sur de tels agissements et que plus de 330 policiers américains avaient été poursuivis pour brutalité. Le comité contre la torture a regretté de ne pas être tenu suffisamment informé du résultat de ces enquêtes. Lundi, un grand jury du Missouri a décidé de ne pas poursuivre le policier qui a tué en août dernier un jeune Noir qui n'était pas armé, Michael Brown, âgé de 18 ans. Cette décision a provoqué deux nuits de violences. Le rapport du comité aborde aussi la question des suspects de terrorisme détenus sur la base américaine de Guantanamo à Cuba, dont certains auraient été victimes de torture et de mauvais traitements. Il reste actuellement 148 détenus à Guantanamo. Depuis 2006, neuf prisonniers sont morts dans cette prison, dont sept par suicide. Le comité demande la publication des rapports sur le traitement infligé à certains détenus sous la présidence de George W. Bush, au moment de la "guerre contre le terrorisme". (Stephanie Nebehay; Guy Kerivel pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.