Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un candidat UMP dément toute collusion contre Pierre Moscovici

Reuters08/06/2012 à 18:31

Un candidat UMP dément toute collusion contre Pierre Moscovici

STRASBOURG (Reuters) - Charles Demouge, le candidat présenté par l'UMP contre Pierre Moscovici dans le Doubs, a démenti vendredi toute entente avec le Front national pour faire battre le ministre de l'Economie et l'obliger ainsi à quitter le gouvernement.

Le Parti socialiste a dénoncé une "collusion" après qu'un membre du comité de soutien de Charles Demouge eut posté sur la page Facebook de ce dernier un message disant qu'il aiderait à "trouver une solution avec le FN" contre Pierre Moscovici.

"Les annonces d'alliances locales UMP-FN se suivent et se ressemblent. Nous appelons les humanistes et les républicains à rejeter fermement la dérive de l'UMP", écrit le PS dans un communiqué.

Sur son compte Twitter, Pierre Moscovici, qui part largement favori selon les sondages, estime que l'UMP, par son attitude, "s'enfonce politiquement et moralement".

Contacté par Reuters, Charles Demouge a démenti toute perspective d'alliance avec la candidate FN, Sophie Montel, dans la 4e circonscription du Doubs et affirmé n'avoir pas été informé de l'initiative de ce militant.

"J'ai donné à plusieurs de mes supporters le code d'accès à mon compte Facebook et ce commentaire, je ne l'ai pas vu", a-t-il expliqué.

"Or, il n'y a aucun accord de prévu et il n'y aura aucun accord avec Front national", a ajouté le maire de Fesches-le-Châtel, qui avait l'intention de retirer le message.

"Je ne m'allierai pas avec Mme Montel dont la première ligne politique consiste à vouloir tuer ce qu'elle appelle l'UMPS et la deuxième est l'anti-européisme. Or je suis pro-européen", a précisé Charles Demouge.

Quant son attitude en cas de duel FN-PS au deuxième tour, il a ajouté : "Je ne prendrai pas position".

La présidente du FN, Marine Le Pen, a annoncé récemment qu'elle s'efforcerait de faire battre des élus de droite ou de gauche que son parti juger particulièrement "nuisibles".

Elle n'a pas caché son opposition à Pierre Moscovici, dans lequel elle voit un chantre de la mondialisation.

Gérard Bon, avec Gilbert Reilhac à Strasbourg, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.