1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un cabinet noir à l'Elysée pour enquêter sur l'affaire Tapie ?
Le Point29/10/2013 à 23:38

"Il me demande de faire une recherche sur l'ensemble des supports informatiques, fichiers, etc., auxquels j'ai acce?s. Il me lit une liste de noms et de mots-cle?s. Apre?s avoir photocopie? une partie de l'annexe, il surligne certains noms." Bernard Muenkel, chef du service des télécommunications et de l'informatique de l'Elysée n'en revient pas quand en avril 2013 Eric Bio-Farina, le commandant militaire du palais lui tend une liste en lui ordonnant de chercher tous les documents capables de gêner des personnalités issues de la précédente majorité. La liste reproduite par Valeurs Actuelles dans une longue enquête que nous avons pu lire en exclusivité est éloquente. On y retrouve tous les protagonistes liés à l'affaire Tapie. L'homme d'affaires bien entendu, ainsi que son avocat maître Maurice Lantourne, les arbitres qui ont rendu la décision qui fait tant parler, Christine Lagarde alors ministre de l'Economie, Stéphane Richard son directeur de cabinet, Jean-Louis Borloo et une poignée d'autres personnages croisés dans le sulfureux dossier. Trouver des dossiers coûte que coûte "J'explique a? Bio-Farina que je ne suis pas habilite? a? faire ce genre de recherche, que notre syste?me a e?te? reconstruit, qu'on ne trouvera rien sur les disques durs et serveurs, que les te?le?phones ont e?te? broye?s, les cartes me?moire SD e?galement, rapporte l'hebdomadaire citant les propos de Muenkel. Il veut que j'aille dans les archives de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6481921
    31 octobre11:45

    malheureusement on ne peut pas récuser un prèsident de la république ,s'il à le courage de faire un référendum comme de gaulle c'est sûr q'il s'en va mais qui mettre à la place ,que ce soit la gauche ou la droite c'est la loi du milieu ..alain

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer