Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un ayatollah iranien critique l'accord sur le nucléaire

Reuters17/07/2015 à 17:01

par Bozorgmehr Sharafedin Nouri et Babak Dehghanpisheh DUBAI/BEYROUTH, 17 juillet (Reuters) - Un haut dignitaire religieux iranien a fait part lors de son prêche du vendredi à Téhéran de sa grande méfiance à l'égard de l'accord conclu mardi avec les grandes puissances au sujet du programme nucléaire de la République islamique. Les commentaires de Mohammad Ali Movahedi Kermani font écho aux déclarations du guide suprême du régime, l'ayatollah Ali Khamenei, qui a salué la conclusion de l'accord, tout en se montrant très prudent. (voir ID:nL5N0ZV4HK ) Mohammad Ali Movahedi Kermani n'a pas formellement rejeté l'arrangement trouvé avec les puissances du groupe P5+1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Grande-Bretagne et Allemagne) mais il a employé des mots particulièrement durs qui traduisent une forme de malaise à ce sujet au sein du clergé chiite iranien. "Ils ont des demandes excessives", a-t-il notamment estimé, en référence aux négociateurs occidentaux. L'ayatollah a ajouté que son pays accepterait un accord uniquement si les sanctions internationales imposées à Téhéran était levées immédiatement, si les avoir gelés étaient restitués et si les idéaux de la révolution islamique, y compris son combat contre l' "arrogance" occidentale, étaient préservés. Le texte sur lequel négociateurs iraniens et étrangers se sont mis d'accord à Vienne prévoit un encadrement du programme nucléaire de Téhéran pendant au moins dix ans, en échange de la suspension progressive des sanctions économiques. Les remarques circonspectes d'Ali Khamenei, voire plutôt hostiles de Mohammad Ali Movahedi Kermani contrastent avec celles, bien plus enthousiastes, du président Hassan Rohani et de son ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif. Selon des connaisseurs du régime iranien, les prises de position des deux ayatollahs donnent à la frange la plus conservatrice du clergé le feu vert pour formuler davantage de critiques et permettent d'absoudre par avance Ali Khamenei en cas de futur échec du processus engagé mardi à Vienne. (Simon Carraud pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.