1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Umtiti, bientôt la crème catalane ?
So Foot03/06/2018 à 08:00

Umtiti, bientôt la crème catalane ?

Auteur de son deuxième but en bleu vendredi contre l'Italie, Samuel Umtiti, parfois bousculé par Mario Balotelli, a livré un match solide dans l'ensemble. Sur le point de prolonger avec le Barça, il peut s'imposer comme le leader des Bleus sur le terrain.

Un but digne d'un renard des surfaces. À la suite d'une reprise de Mbappé repoussée dans ses pieds par Sirigu, Samuel Umtiti a ouvert la marque en embuscade dès la huitième minute de jeu contre l'Italie, lançant l'équipe de France vers un deuxième succès en autant de matchs de préparation (3-1). Une juste récompense pour le défenseur barcelonais, titularisé lors des onze dernières rencontres disputées par les Bleus. Précieux dans ses relances grâce à la qualité de son pied gauche, l'ancien Lyonnais s'est montré à son aise pour alerter ses latéraux, notamment Lucas Hernández, très remuant dans le couloir gauche. Mais tout n'aura pas été parfait dans la copie rendue par le Catalan sur la pelouse de l'Allianz Riviera. Son marquage, parfois trop laxiste sur Balotelli (six tirs tentés par le Niçois), son manque de justesse dans les duels et sur ses alignements auraient pu coûter cher à l'équipe de France en seconde période. Qu'importe, Umtiti s'impose peu à peu comme un cadre et un leader de ce groupe, comme l'illustre sa rage de vaincre au moment de célébrer son but. Didier Deschamps ne s'en plaindra pas.

De réserviste à titulaire


Qu'elle paraît lointaine, l'époque où le public tricolore ironisait sur le supposé marabout du défenseur lyonnais. C'était il y a deux ans, lorsque Umtiti profitait des blessures en cascade (Varane, Zouma, Mathieu) et de la suspension de Sakho pour intégrer la liste des 23 pour l'Euro 2016. Au fil de la compétition, le sélectionneur avait été séduit par les entraînements du néo-Catalan et l'avait préféré à Rami pour les trois derniers matchs de la compétition. Face à l'Irlande et à l'Italie cette semaine, DD a choisi d'associer les deux hommes en défense centrale. Une grande première. Solides dans l'ensemble malgré ces quelques frayeurs en seconde période contre la Squadra Azzurra, les deux arrières ont fait le job. Sans plus. Difficile toutefois d'émettre un véritable jugement sur leurs prestations tant les oppositions affichées par les Boys in Green et la Nazionale ont semblé faibles comparé à ce qui attend l'équipe de France en Russie.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer