Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

UMP : et maintenant les coûteux déplacements de François Fillon...

Le Parisien10/07/2014 à 10:07

UMP : et maintenant les coûteux déplacements de François Fillon...

Guerre ouverte à l'UMP. Alors que les finances du parti sont dans le rouge, les rancunes d'hier se soldent à coups de révélations dans la presse sur les fastueuses dépenses des uns et des autres. Après les billets d'avion de Mme Copé, les vacances à Center Parcs de Xavier Bertrand, le salaire de Geoffroy Didier, les factures de téléphone de Rachida Dati, au tour de François Fillon d'en prendre pour son grade.

Quatre factures attestant de coûteux déplacements en avion et en hélicoptère, effectués par l'ancien Premier ministre en 2006 et 2007 aux frais de l'UMP, ont opportunément été transmises au Lab d'Europe 1, ce mercredi.

La première date du 6 octobre 2006 et concerne des vols en Falcon Biarritz-Madrid et Madrid-Paris pour un montant total de 14 200 ?. Une autre, en date du 7 novembre 2006, concerne un «vol Paris-Grenoble-Le Mans-Paris» d'un coût de 6435 ?. Le 31 mai 2007, c'est en hélicoptère que François Fillon, tout juste nommé Premier ministre, effectue un aller-retour Issy-les-Moulineaux-Le Mans. Prix du voyage : 6593 ?. Rebelote le 5 juin suivant pour 6541 ?.

Une réplique du clan Copé

Autant de déplacements que l'entourage de l'ex-chef du gouvernement a justifié auprès du Lab d'Europe 1. Le vol pour Madrid ? François Fillon devait se rendre à la convention du Parti populaire espagnol et, selon ses proches, «si, politiquement, le parti doit être représenté et qu'il n'y a pas d'alternative, il n'y a pas de choix». Ceux pour son fief de la Sarthe, en campagne électorale? «C'est tout de même assez normal que pour une campagne législative ce soit l'UMP et pas Matignon qui paye. Le contraire aurait été inacceptable et condamnable. On n'a pas à juger du caractère exagéré ou pas de ces dépenses. A l'époque, on est dans une dynamique de campagne...»

Comment ne pas voir là une réplique du clan Copé, après les révélations sur les 24 000 ? de billets d'avions payés par l'UMP à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

22 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • isacarno
    10 juillet11:12

    Des élus FN oublient de payer l’addition au restaurant du Parlement européen Puis des eurodéputés ont quitté le restaurant du Parlement… mais sans payer l’addition Tout cela dénote tout de même d’un état d’esprit, ces gens qui une fois élu se croient au-dessus de tout le monde et que tout leur est dû.

    Signaler un abus

  • M362321
    10 juillet10:39

    UMP et PS, même combat ! et les Falcon tournent pendant ce temps là ...

    Signaler un abus

  • nebraska
    10 juillet10:14

    Ils vont nous décomposer les 74 millions ??? On est pas sorti de l'auberge. cela promet un bon millier d'articles alors.

    Signaler un abus

  • 300CH
    10 juillet10:08

    La troïka lave son linge sale en public, "la chasse aux sorciers et sorcières"

    Signaler un abus

  • rodde12
    10 juillet10:00

    En Iran pour pouvoir être candidat il faut l'autorisation des mollahs. En France pour avoir une chance d'être élu et financer sa campagne il faut l'investiture d'un parti. Vous voyez une différence?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.