Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ultimes tractations au PS pour la succession de Martine Aubry

Reuters12/09/2012 à 02:09

HARLEM DÉSIR PRESSENTI À LA TÊTE DU PS, CONFIRMATION MERCREDI

PARIS (Reuters) - Martine Aubry a repoussé à mercredi l'annonce du choix du candidat de la direction actuelle pour lui succéder à la tête du Parti socialiste en octobre sur fond d'ultimes tractations, a indiqué la direction du PS.

La première secrétaire voulait en effet pouvoir s'entretenir dans la soirée avec le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui avait mardi un programme chargé et avec lequel elle présente une motion de "rassemblement", a précisé la direction du PS.

Selon BFM-TV, Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault ont confirmé dans la soirée le choix d'Harlem Désir comme tête de liste avec, à ses côtés, le député de Seine-Maritime, Guillaume Bachelay, proche de la maire de Lille et le député de Seine-et-Marne, Olivier Faure, ancien conseiller du Premier ministre.

La direction du parti a toutefois refusé de confirmer cette information, indiquant que la décision serait annoncée mercredi.

En outre, les négociations menées avec les partisans du ministre délégué à l'Economie sociale, Benoît Hamon, en vue d'une motion commune, n'étaient pas terminées à 23h30 (21h30 GMT). "Il y a eu une interruption qui n'est pas de notre fait, mais les discussions se poursuivent", a-t-on indiqué dans l'entourage de Benoît Hamon.

L'accord qui semble se dessiner implique en effet une modification du texte initial de la direction sortante.

L'heure limite du dépôt des motions a été fixée à mardi minuit, mais les tractations pourraient se poursuivre exceptionnellement mercredi matin, selon un responsable du parti.

Le choix du successeur probable de la première secrétaire - la motion Aubry-Ayrault étant ultra-majoritaire - semble avoir été compliqué par la volonté de plusieurs ministres proches du président François Hollande d'imposer Harlem Désir, l'actuel numéro deux du parti, qui n'avait pas les faveurs de Martine Aubry.

"CANDIDAT DU GOUVERNEMENT"

Harlem Désir s'est dit néanmoins confiant sur le choix final de la direction face à son unique rival au sein de la motion de la direction, le député de Paris Jean-Christophe Cambadélis.

Le co-fondateur de SOS Racisme a bénéficié ces derniers jours du soutien appuyé de proches du chef de l'Etat, qui semble avoir mis son poids dans la balance.

Les dernières heures ont été également marquées par des négociations de dernière minute entre les différentes sensibilités sur les équilibres au sein de la future équipe dirigeante.

Outre le Conseil national et le secrétariat national, sont en jeu des postes-clés comme ceux de trésorier ou de porte-parole alors que chaque camp défend son influence, notamment les proches du chef de l'Etat, qui ont dû renoncer à prendre les rênes du parti.

"J'ai fait ma campagne en direction des militants", a déclaré pour sa part Jean-Christophe Cambadélis sur i>TELE. "Harlem Désir veut donner l'impression qu'il est le candidat du gouvernement. Moi, je veux être le garant de l'indépendance des militants".

Selon un sondage Ifop pour Paris Match publié lundi, Harlem Désir est plébiscité par 72% des sympathisants du PS face à Jean-Christophe Cambadélis (22%).

"Je suis candidat, je suis le numéro deux du Parti socialiste depuis quatre ans, je travaille avec Martine Aubry en confiance", a dit Harlem Désir sur France Info.

"J'ai rassemblé ces dernières semaines des soutiens de ministres, de personnalités (...) et surtout de très nombreux militants et il y a eu ce sondage. Je prends tout cela comme un encouragement avec humilité mais aussi, c'est vrai, avec une très grande fierté.

Patrick Vignal, avec Gérard Bon, édité par Sophie Louet et Jean-Loup Fiévet

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.