Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ulster-Décès de l'ancien dirigeant unioniste Ian Paisley

Reuters12/09/2014 à 17:46

(Précisions) BELFAST, 12 septembre (Reuters) - Le révérend Ian Paisley, ancien chef de file des unionistes protestants d'Irlande du Nord, est mort à l'âge de 88 ans, a annoncé vendredi le Parti unioniste démocrate (DUP). Fondateur du DUP en 1971, il a été Premier ministre d'Irlande du Nord en 2007 et 2008, avant de se retirer de la politique en raison notamment de problèmes de santé. Connu pour ses déclarations fracassantes, Ian Paisley avait été surnommé "Docteur No" en raison de son intransigeance envers les partis catholiques d'Irlande du Nord, avec lesquels il a longtemps refusé de négocier. En trente ans, les affrontements en Irlande du Nord - les "troubles" - ont fait plus de 3.600 morts. A la fin de sa carrière politique, après des années marquées par le refus de toute concession aux catholiques, il avait finalement noué des liens avec les républicains du Sinn Féin et s'était même pris d'amitié pour Martin McGuinness, ancien membre de l'IRA (Armée républicaine irlandaise) devenu à ses côtés vice-Premier ministre d'Irlande du Nord. "Ian était l'une des personnalités politiques les plus éminentes d'Irlande du Nord et sa contribution a été immense", a déclaré à la BBC son successeur à la tête de la province, Peter Robinson. "Même ceux qui n'aimaient pas ses idées politiques l'appréciaient en tant que personne." APAISEMENT Ian Paisley avait refusé de participer aux négociations de paix qui devaient aboutir en avril 1998 à l'"accord du Vendredi saint" entre catholiques et protestants, avancée historique vers la fin du conflit. Il avait dénoncé cet accord qui selon lui "bradait" les intérêts de la communauté protestante d'Irlande du Nord. Aussi, quand il devint Premier ministre de la province en 2007, rares étaient ceux qui osaient croire à un apaisement. Mais une fois en poste, avec Martin McGuinness à ses côtés, ce fut la surprise. "Je crois que nous avons stupéfié le monde: nous avons démontré que lui, homme politique pro-britannique, pro-unioniste, pouvait travailler en bonne intelligence avec moi, un républicain irlandais", a déclaré Martin McGuinness vendredi à la radio-télévision irlandaise (RTE). "Une amitié est née à ce moment et elle a duré jusqu'à ce jour", a-t-il ajouté. Au plus fort du conflit nord-irlandais, dans les années 1970 et 1980, Ian Paisley s'est souvent fait remarquer par ses déclarations contre les "papistes". Lors de la visite du pape Jean Paul II au Parlement européen en 1988, cet homme imposant (il mesurait 1,96 m) à la voix de stentor avait fait scandale en dénonçant la venue à Strasbourg de "l'Antéchrist". Ian Paisley et son épouse Eileen, qui lui survit, ont eu cinq enfants. (Padraic Halpin et Conor Humphries, Guy Kerivel pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.