1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ukraine : un accord surprise trouvé avec la Russie, Obama sceptique
Le Parisien18/04/2014 à 01:53

Ukraine : un accord surprise trouvé avec la Russie, Obama sceptique

Un mince espoir pour stopper l'escalade des tensions. Alors que Moscou avait multiplié ces derniers jours les déclarations de fermeté, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a annoncé ce jeudi à Genève un accord avec les Etats-Unis, l'Union européenne et l'Ukraine sur les étapes à suivre pour une sortie de crise. Le texte prévoit le désarmement des groupes armés illégaux et l'évacuation des bâtiments occupés. L'accord implique aussi que le processus constitutionnel annoncé par le gouvernement transitoire ukrainien sera «transparent», «avec l'établissement d'un large dialogue national, pour inclure toutes les régions ukrainiennes et toutes les entités politiques».

Dans la soirée, Barack Obama a toutefois émis de sérieux doutes quant à la bonne volonté de Moscou et annoncé de nouvelles sanctions dans le cas où ces accords ne seraient pas appliqués.

En même temps, l'Ukraine prend des mesures afin de limiter l'accès à son territoire. Ainsi, tous les citoyens russes de sexe masculin âgés de 16 à 60 ans sont interdits d'entrée dans le pays, selon la compagnie russe Aeroflot. Quelque 2.000 personnes ont manifesté jeudi pour une Ukraine unie à Donetsk, dans l'est du pays, région où des militants pro-russes se sont emparés de bâtiments publics et de dépôts d'armes.

Les tensions sur le terrain restent très fortes. Des affrontements qui ont fait trois morts ont opposé dans la nuit de mercredi à jeudi à Marioupol insurgés pro-russes et loyalistes au pouvoir de Kiev.

>> Les événements de ce jeudi :

22 heures. Tracts-juifs : l'incident est «clos» pour le rabbin de Donetsk. «Cela sent une provocation. Nous ne savons pas qui est derrière. Mais c'est une provocation, on la considère comme telle. Le sujet est clos», déclare le rabbin Pinkhas Vychedski. Des tracts demandant  aux les juifs à s'enregistrer en tant que tels a provoqué un tollé aux Etats-Unis. Des inconnus, qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

19 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ZvR
    18 avril00:26

    Ben si les européens s'en étaient tenu à l'accord signé en février au lieu d'organiser un coup de force tout ça ne serait pas arrivé, yanoukovitch serait parti des élections auraient été tenues, l'ukraine aurait toujours la crimée et bénéficierait de subventions sur le prix du gaz........ Bref tout ça pour ça..... un beau gâchis.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer