1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ukraine: Macron souhaite un sommet "Normandie" prochainement
Reuters19/08/2019 à 18:09

UKRAINE: MACRON SOUHAITE UN SOMMET "NORMANDIE" PROCHAINEMENT

BORMES-LES-MIMOSAS, Var (Reuters) - Emmanuel Macron a souhaité lundi que les conditions soient réunies rapidement pour organiser "dans les prochaines semaines" un sommet en format "Normandie" (France, Russie, Ukraine et Allemagne) en vue de résoudre le conflit dans l'est de l'Ukraine.

"Les prises de position, les choix qui ont été faits par le président (ukrainien Volodimir) Zelenski sont un vrai changement", a dit le chef de l'Etat français avant un entretien avec Vladimir Poutine, au Fort de Brégançon, dans le Var.

"Le président Poutine a eu plusieurs échanges avec lui ces dernières semaines, c'est pour nous l'opportunité de revisiter cette situation, de pouvoir échanger et de pouvoir préparer des rendez-vous à venir. En lien étroit avec le président Zelenski et la chancelière Merkel, nous aurons à considérer l'opportunité - ce qui est mon souhait - d'un nouveau sommet en format Normandie dans les prochaines semaine si nous arrivons à configurer les voies d'avancement", a-t-il ajouté devant la presse à côté de son homologue.

Quelque 13.000 personnes ont été tuées depuis le printemps 2014 dans le conflit qui oppose dans l'est de l'Ukraine les forces ukrainiennes et les combattants séparatistes pro-russes.

Conclus en 2015 pour régler le conflit entre Kiev et Moscou, les accords de Minsk sont en grande partie restés lettre morte en dépit des efforts déployés par Berlin et Paris.

(Marine Pennetier, édité par Elizabeth Pineau)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer