1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ukraine-Les soldats Russes capturés seront jugés pour terrorisme

Reuters18/05/2015 à 18:48

(actualisé avec accusations de terrorisme) KIEV, 18 mai (Reuters) - Les deux soldats russes capturés par l'armée ukrainienne sont accusés par Kiev d'avoir tué des militaires ukrainiens dans les combats qui se déroulent dans l'est du pays et ils seront jugés pour actes de terrorisme, ont déclaré lundi les autorités de Kiev. "Ces soldats (russes) accomplissaient leur mission militaire. Ils allaient tuer nos soldats, tuer notre peuple", a déclaré Andriy Lissenko, porte-parole de l'armée ukrainienne. Valentyn Nalivaychenko, chef de la sécurité d'Etat, a déclaré que les deux hommes faisaient partie d'un groupe qui avait commis des "actes terroristes, armes à la main, contre notre peuple". Ils seront poursuivis pour "activités terroristes et crimes terroristes." Le Kremlin a réaffirmé lundi qu'aucun soldat de l'armée régulière russe ne participait aux combats dans l'est de l'Ukraine, au lendemain de l'annonce par Kiev de la capture de deux soldats russes dans la région. L'Ukraine et l'Otan accusent Moscou de soutenir les séparatistes prorusses de l'Est ukrainien en leur fournissant du matériel militaire et des troupes, ce que réfute régulièrement la Russie. Interrogé sur l'annonce par l'Ukraine dimanche de l'arrestation de deux soldats russes dans les territoires revendiqués par les séparatistes, Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a répondu: "Je ne peux pas le confirmer. Nous (l'administration présidentielle) ne sommes pas le bon interlocuteur pour évoquer ces questions." "Comme le ministère de la Défense, nous avons dit à de multiples reprises qu'il n'y avait aucun soldat russe dans le Donbass", a-t-il ajouté. LES RUSSES ACCUSÉS D'AVOIR TENTÉ DE TUER LES PRISONNIERS Dans une vidéo diffusée lundi, l'un des deux hommes arrêtés dimanche déclare qu'il faisait partie d'un groupe de 14 hommes des forces spéciales russes envoyé en mission de renseignement dans la région de Louhansk. L'homme, blessé, précise qu'il est sergent dans le "spetsnaz" (unité des forces spéciales) de Togliatti, dans le centre de la Russie. La véracité de la vidéo n'a pas pu être établie dans l'immédiat de source indépendante. Lundi après-midi, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkine, a accusé la Russie d'avoir cherché à tuer les deux soldats russes que Kiev dit avoir capturés. S'exprimant à Bruxelles à l'issue de discussions sur le commerce avec l'Union européenne, il a refusé de donner des précisions sur la façon dont les forces russes avaient tenté d'éliminer les deux prisonniers. A Budapest, le secrétaire général adjoint de l'Otan Alexander Vershbow, a exprimé des doutes sur la volonté de la Russie de soutenir l'application de l'accord de paix de Minsk pour apaiser le conflit ukrainien. "Il n'est toujours pas établi par des actes, en dépit des déclarations russes, que la Russie a véritablement l'intention de soutenir la mise en oeuvre de Minsk", a-t-il dit devant l'assemblée parlementaire de l'organisation. "La Russie essaie de faire croire qu'elle n'est pas l'une des parties en conflit et que l'Ukraine doit traiter directement avec les séparatistes", a-t-il ajouté. La signature de l'accord de Minsk en février dans la capitale biélorusse a débouché sur l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu qui est depuis régulièrement violé. Selon Kiev, deux soldats ukrainiens ont ainsi été tués ces 24 dernières heures dans l'Est et quatre autres blessés. (Katya Golubkova, avec Krisztina Than et Gergely Szakacs à Budapest; Marc Angrand, Eric Faye et Nicolas Delame pour le service français)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • noterb1
    18 mai19:03

    "La véracité de la vidéo n'a pas pu être établie dans l'immédiat de source indépendante." tout est dit !!!... Il y a des Russes ? p'têt ben qu'oui p'têt ben qu'non ! On a vu des blindés russes par milliers sans avoir jamais apporté de preuve ! qui dit que ce n'est pas la même chose ?

    Signaler un abus

  • M566619
    18 mai18:49

    Comment sait-on que ce sont des Russes ? Les soldats ne portent pas leur papiers d'identité sur eux surtout les forcesspéciales

    Signaler un abus

  • jfvl
    18 mai17:21

    La Russie a raison sur le plan sémantique, elle n'est pas ne Ukraine, ses soldats, ses conseillers, son matériel oui ; mais hormis en Crimée, pas elle !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.