Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ukraine-Les rebelles acceptent le retrait d'armes lourdes

Reuters22/02/2015 à 12:09

(Actualisé avec précisions, départ d'un convoi rebelle de Debaltseve, échange d'otages et contexte) NIZHNYAYA KRYNKA, Ukraine, 22 février (Reuters) - Les séparatistes ukrainiens vont entamer ce dimanche le retrait d'armes lourdes de la ligne de front dans l'est de l'Ukraine, a annoncé un officier supérieur rebelle,, signe que le camp prorusse pourrait être disposé à interrompre son avance dans le cadre de l'accord de paix conclu la semaine dernière à Minsk. Les combats ont diminué d'intensité dans plusieurs zones depuis l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu dimanche dernier mais la trêve a été violée à plusieurs reprises, notamment avec la prise mercredi par les séparatistes de la ville stratégique de Debaltseve, qui a obligé plusieurs milliers d'hommes de l'armée régulière à battre en retraite. Toutefois, l'annonce par les rebelles du retrait d'armes lourdes, quelques heures après un important échange de prisonniers entre les deux camps, pourrait traduire leur volonté de respecter davantage l'accord dit de Minsk II maintenant qu'ils tiennent Debaltseve, l'un de leurs principaux objectifs militaires. "Le plan a été signé hier soir (...) A partir d'aujourd'hui, on a deux semaines pour retirer les armes lourdes", a dit Edouard Bassourine, un commandant rebelle cité par l'agence de presse russe Interfax. Une autre agence russe, Tass, rapporte d'autres propos d'Edouard Bassourine selon lesquels les modalités du retrait ne sont pas encore arrêtées et le retrait effectif des armes ne devrait débuter que mardi. Andriy Lissenko, porte-parole de l'armée ukrainienne, a déclaré par téléphone ne pas être en mesure dans l'immédiat de confirmer que les rebelles avaient entamé le retrait des armes lourdes. ÉCHANGE DE PRÈS DE 200 PRISONNIERS Un journaliste de Reuters a vu un convoi de 20 véhicules militaires rebelles transportant entre autres des systèmes de missiles quitter Debaltseve pour prendre la direction de Donetsk. Samedi, les forces gouvernementales et les rebelles ont procédé à l'échange de près de 200 prisonniers, l'un des premiers actes illustrant la mise en oeuvre de l'accord de Minsk II, conclu le 12 février dans la capitale biélorusse au terme de négociations impliquant les présidents ukrainien, russe et français ainsi que la chancelière allemande. Depuis une semaine, les deux camps s'accusent mutuellement d'enfreindre le cessez-le-feu. Dimanche, l'armée ukrainienne a fait état de 12 attaques rebelles sur des positions gouvernementales depuis samedi soir. Les combats les plus intenses ont eu lieu dans la ville de Peski, proche de Donetsk, et des groupes séparatistes ont tenté un "raid" sur des positions de l'armée à Chyrokine, à l'est de la ville portuaire stratégique de Marioupol, sur la mer d'Azov, a-t-elle précisé sur Facebook. Kiev accuse les séparatistes de continuer à masser des troupes et des armes dans le sud-est du pays et l'armée a déclaré samedi se préparer à l'éventualité d'une offensive rebelle sur Marioupol. ID:nL5N0VV0DE Le service d'information des rebelles DAN a rapporté que des troupes ukrainiennes avaient bombardé certains quartiers de Donetsk et que des tirs d'artillerie se faisaient entendre dans la ville vers 07h30 GMT. (Anton Zverev, avec Natalia Zinets à Kiev, Alexander Winning à Moscou; Marc Angrand pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.