1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ukraine : l'Union européenne renforce les sanctions contre la Russie
Le Parisien17/11/2014 à 15:31

Ukraine : l'Union européenne renforce les sanctions contre la Russie

L'Union européenne (UE) souffle le chaud et le froid sur la Russie ce lundi. Après le G20, ce week-end en Australie, où les Occidentaux ont mis la pression sur le président russe, Vladimir Poutine, à propos des agissements de son pays dans l'est de l'Ukraine, les ministres des Affaires étrangères de l'UE se sont  réunis ce lundi pour tout à la fois sanctionner la Russie et essayer de la ramener à la table des négociations.

Pendant ce temps, les expulsions de diplomates se multiplient en Russie et dans différents pays occidentaux alors que, sur le terrain, des soldats Ukrainiens meurent dans des combats.

Nouvelles sanctions contre la Russie. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE réunis ce lundi à Bruxelles (Belgique) ont élargi la liste des personnalités dont les avoirs sont gelés et qui sont interdites d'entrée dans l'UE. Des individus appartenant à la hiérarchie des séparatistes prorusses, qui tiennent les bastions ukrainiens de Donetsk et Lougansk, vont être ajoutés à la liste. Les ministres demandent ainsi au service diplomatique de l'UE de «proposer de nouvelles inscriptions sur la liste, en visant des séparatistes, pour qu'une décision puisse être prise d'ici la fin du mois».

L'UE a déjà lourdement sanctionné la Russie, interdisant notamment à des banques et entreprises du secteur de la défense et du pétrole de se financer en Europe et listant 119 personnalités, dont de hauts responsables russes. Ces mesures ont contribué aux difficultés de l'économie russe.

Malgré cela, plusieurs dirigeants européens veulent tout faire pour ramener la Russie à la table des négociations. «Il est important de saisir toute opportunité de parler. Il y a une grande proximité de vues entre Européens sur l'Ukraine et la Russie», a expliqué la chancelière allemande, Angela Merkel. Mardi dernier, elle avait affirmé que l'UE ne prévoyait pas pour l'instant de nouvelles sanctions économiques contre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Berg690
    17 novembre15:01

    C'est vraiment des sanctions pour amuser la galerie. Aucune utilité pratique!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer