1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ukraine : Kiev demande l'aide de l'Otan
Le Parisien28/08/2014 à 03:20

Ukraine : Kiev demande l'aide de l'Otan

Au lendemain d'une rencontre en tête-à-tête entre les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Petro Porochenko, les relations entre les deux pays sont plus que jamais tendues. Quatre mois après le début du conflit qui a fait 2 200 morts dont 1 200 au cours du dernier mois, selon l'ONU, les séparatistes pro-Russes ont repris l'initiative dans l'Est. Kiev a fait état de la progression de chars venus de Russie dans une nouvelle zone de combats et demande «l'aide» de l'Otan, qui veut  renforcer sa présence dans l'est de l'Europe. A Donetsk, des bombardements ont fait plusieurs morts. Mercredi en fin d'après-midi,  Kiev a affirmé que la Russie veut couper le gaz vers l'Union européenne. Des propos aussitôt démentis par Moscou.

Kiev à l'Otan : «Nous avons besoin d'aide». Les 4 et 5 septembre au Pays de Galles se tient un sommet de l'Otan auquel participera le président ukrainien. «Nous devons approuver aujourd'hui un programme de coopération annuel Ukraine-Otan. Nous attendons de nos partenaires occidentaux et de l'Alliance une aide pratique et des décisions cruciales au sommet du 4 septembre. Nous avons besoin d'aide», a déclaré le Premier ministre Iatseniouk en ouverture du conseil des ministres.

L'Otan veut renforcer sa présence. Le secrétaire général de l'Alliance de l'Atlantique-Nord, Anders Fogh Rasmussen estime que «l'Otan, préoccupée par l'attitude de la Russie dans la crise ukrainienne, veut pouvoir déployer en quelques jours des troupes et des armements d'envergure dans l'est de l'Europe», dans un entretien publié mercredi dans le quotidien britannique «The Guardian».  «Cela incluera la pré-installation de fournitures et d'équipements, la préparation d'infrastructures, de bases, de sièges. Ce qui compte, c'est que dans le futur, il y aura une présence plus visible de l'Otan dans l'Est», explique-t-il.

Un système russe de missiles antiaériens découvert dans l'Est ukrainien. Un système SA-22 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • charleco
    28 août09:18

    Faire appel à l'OTAN est l'erreur à ne pas commettre, ce serait faire le jeu des Américains.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer