1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ukraine-Entretien en format Normandie pour consolider le cessez-le-feu
Reuters24/05/2016 à 01:12

    PARIS, 24 mai (Reuters) - François Hollande et Angela Merkel 
se sont entretenus lundi soir avec Vladimir Poutine et le 
président ukrainien Petro Porochenko lors d'un appel 
téléphonique en "format Normandie" pour faire le point sur 
l'application des accords de Minsk, signés il y a plus d'un an 
pour mettre fin aux combats dans l'est de l'Ukraine.  
    "Les trois présidents et la chancelière ont rappelé leur 
attachement aux accords de Minsk ainsi que leur détermination à 
tout faire pour qu'ils soient appliqués dans leur intégralité le 
plus rapidement possible", précise un communiqué de l'Elysée. 
    La consolidation du cessez-le-feu mis en place en février 
2015 a été abordée, plus particulièrement sur les points du 
"retrait des armes et la planification du désengagement des 
forces, comme la libération des prisonniers".  
    La tenue d'élections locales dans le Donbass, "dans le 
respect de la loi ukrainienne et selon les standards de l'OSCE", 
a également été mentionnée. 
    En mars, lors d'une réunion du même format à Paris, la 
nécessité d'organiser des élections rapidement dans l'est de 
l'Ukraine avait été réaffirmée mais les désaccords persistent 
entre Kiev et Moscou sur l'aspect sécuritaire.   
    La situation demeure fragile dans le Donbass plus d'un an 
après la conclusion sous médiation franco-allemande des accords 
de Minsk dont une grande part des dispositions sont restées 
lettre morte. 
 
 (Julie Carriat, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer