Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ukraine-Attentes modestes avant la rencontre Poutine-Porochenko

Reuters26/08/2014 à 07:25

(Répétition technique) par Alexei Anishchuk MINSK, 26 août (Reuters) - Les présidents russe et ukrainien ont rendez-vous ce mardi à Minsk, capitale de la Biélorussie, à l'occasion d'un sommet régional mais l'antagonisme et le manque de confiance réciproque sont tels que la probabilité de trouver une issue aux affrontements dans l'est de l'Ukraine paraît faible. Depuis que Vladimir Poutine et Petro Porochenko se sont rencontrés pour la dernière fois, le 6 juin en France, les forces ukrainiennes ont inversé le cours des choses sur le terrain et encerclé les positions des combattants séparatistes. Mais, sur le plan diplomatique, les relations entre les deux pays n'ont cessé de s'envenimer, en particulier depuis la destruction à la mi-juillet d'un avion de ligne de la Malaysia Airlines au-dessus d'une zone contrôlée par les insurgés. Lundi, Kiev a accusé Moscou d'avoir envoyé des soldats russes sur le territoire ukrainien afin d'ouvrir un nouveau front - ce que la Russie a démenti -, un signe que la méfiance règne toujours. Les discussions de mardi, qui devraient s'ouvrir après 11h00 GMT, réuniront, outre Petro Porochenko et Vladimir Poutine, la représentante de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, et les dirigeants biélorusse et kazakh. Mais, de part et d'autre, les attentes sont modestes. La chancelière allemande, Angela Merkel, a elle-même relativisé lundi la probabilité que les discussions débouchent sur une avancée significative après cinq mois d'un conflit qui a fait plus de 2.000 morts. Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a également mis en garde les responsables occidentaux, les invitant à ne pas attendre que les solutions viennent uniquement de Moscou. "J'espère sincèrement que nos collègues occidentaux (...) ne s'attendront pas simplement à ce que nous résolvions les choses pour eux, d'une manière ou d'une autre, comme par magie. Cela ne fonctionnerait pas." L'Occident devrait exhorter Kiev à "reconnaître sa responsabilité (...) et à comprendre qu'il ne s'agit pas d'un combat entre l'Ukraine et la Russie mais d'une lutte pour un Etat ukrainien dans lequel chacun pourrait vivre confortablement", Russes, Ukrainiens et membres d'autres minorités, a ajouté Sergueï Lavrov. (Simon Carraud pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.