1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ukraine : Abracadabra, l'UE débloque 11 milliards d'euros !
Le Point05/03/2014 à 20:42

Poutine, Van Rompuy et Barroso le 28 janvier. L'aide débloquée par l'Union atteint le montant qu'avait naguère promis Moscou à Ianoukovitch.

Si ce n'est pas de la magie à l'état pur, cela s'apparente pour le moins à un tour de passe-passe. En novembre dernier, l'Union européenne proposait une aide de 610 millions d'euros à l'Ukraine dans le cadre d'un accord de partenariat. "On ne peut pas faire plus", disaient à l'époque les responsables européens, les yeux rivés sur leurs finances publiques déficitaires. Trop peu et à des conditions inacceptables (lutte contre la corruption), et pressé par Vladimir Poutine, le clan du président Ianoukovitch - aujourd'hui déchu - rejetait l'offre, déclenchant la révolution qui l'a balayé en quelques semaines. Moins de quatre mois plus tard, alors que l'Ukraine fait l'objet d'un bras de fer aux relents de Guerre froide et craint pour son intégrité territoriale menacée par le Kremlin, l'Europe met 11 milliards d'euros sur la table pour aider son grand voisin au bord de l'éclatement."Euromillions"Cette aide "s'étalerait sur plusieurs années. Elle provient du budget et des institutions financières de l'Union", explique José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, qui a fait travailler ses services en urgence. Le programme comprend 1,6 milliard de prêts dans le cadre de l'assistance macro-économique, 1,4 milliard de dons, et 3 milliards provenant de la Banque d'investissement européenne, qui finance des grands projets en mélangeant argent public et privé. Par ce même type de mécanisme, la Commission espère aussi...

Lire la suite sur Le Point.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • delapor4
    05 mars20:50

    Merci à v.sasoon pour le lien. Il ne faut peut-être pas compter sur les médias français pour relayer cette information capitale!

    Signaler un abus

  • combiera
    05 mars20:45

    honteux ! on arrive pas à sortir la france de la crise et on donne 11 milliard en ukraine pour des objectifs douteux

    Signaler un abus

  • delapor4
    05 mars20:24

    Vu les critères de Bruxelles sur le déficit budgétaire de la France, pourrait-on dès à présent savoir quel est le nouvel impôt qui va être créé?

    Signaler un abus

  • v.sasoon
    05 mars18:30

    http://www.lesobservateurs.ch/2014/03/05/maidan-t-il-embauche-des-snipers-pour-tirer-sur-la-police/

    Signaler un abus

  • j.delan
    05 mars17:57

    Comment dit-on MERCI au KREMLIN ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer