Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

UE/Visas-Ankara propose de mettre de côté la loi antiterroriste

Reuters12/10/2016 à 17:29
    STRASBOURG, 12 octobre (Reuters) - La Turquie propose à la 
Commission européenne de renoncer provisoirement à son exigence 
d'une modification de sa loi antiterroriste pour débloquer 
l'accord sur une exemption de visas pour ses citoyens, dans 
l'attente d'une normalisation de sa situation intérieure. 
    Celle-ci ne le permet pas, a déclaré mercredi à Strasbourg 
le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, en 
soulignant que son pays devait prolonger de trois mois l'état 
d'urgence proclamé au lendemain de la tentative de coup d'Etat 
du 15 juillet. 
    La Turquie a rempli 67 des 72 critères exigés par l'UE pour 
cette exemption de visas, dont l'obtention fait partie, avec une 
aide financière, de l'accord conclu en mars sur la réadmission 
par Ankara des milliers de migrants réfugiés en Grèce et le 
contrôle de sa frontière entre les deux pays. 
    "Nous avons dit que nous étions d'accord pour remplir quatre 
des critères manquants mais pour ce qui est de la loi sur le 
terrorisme, nous avons été très clairs avec l'Union européenne 
pour dire que nous ne pouvions rien faire", a dit Mevlut 
Cavusoglu à des journalistes, lors d'une visite au Conseil de 
l'Europe. 
    "C'est particulièrement exclu après la tentative de coup 
d'Etat, mais dès que l'atmosphère sera meilleure, la Turquie est 
prête, bien sûr, à remplir tous les critères", a-t-il ajouté. 
    La Commission européenne demande à la Turquie de restreindre 
la définition légale du terrorisme dont elle estime, avec la 
Commission de Venise, un organe consultatif du Conseil de 
l'Europe, qu'elle permet actuellement de poursuivre également 
des opposants non violents. 
    Le ministre, qui fut président de l'Assemblée parlementaire 
du Conseil de l'Europe, lui propose de laisser au Conseil de 
l'Europe le soin de trancher la question, le moment venu. 
    "L'idée leur plaît. Nous ne disons pas que c'est à prendre 
ou à laisser, mais 'regardez, voici la situation'. Dans ce cas, 
il vaut mieux laisser de côté cette question et la confier au 
Conseil de l'Europe qui est très efficace", a expliqué Mevlut 
Cavusoglu. 
    L'exemption des visas pour les citoyens turcs devait 
initialement intervenir le 1er octobre. 
    "Nous attendons la réponse de la Commission européenne. Nous 
sommes patients, mais notre patience n'est pas illimitée. C'est 
la nature de l'accord, soit nous mettons tous ses éléments en 
oeuvre, soit nous laissons tout sur le bas-côté", a ajouté le 
ministre. 
 
 (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.