Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

UE-Pas d'enquête mais une commission parlementaire sur "Luxleaks"

Reuters12/02/2015 à 13:56

STRASBOURG, 12 février (Reuters) - Le Parlement européen a approuvé vendredi la création d'une "commission spéciale" sur les avantages fiscaux consentis par certains Etats aux entreprises multinationales, enterrant du même coup la commission d'enquête sur les pratiques du Luxembourg que demandaient les élus écologistes. Le principe de cette commission spéciale a été approuvé à une très large majorité de 612 voix contre 19 et 23 abstentions. Elle devrait être présidée par le Français Alain Lamassoure, ancien ministre et eurodéputé UMP, selon une information émanant de son groupe, le Parti populaire européen. La commission spéciale, qui comptera 45 membres, aura six mois pour évaluer si les Etats membres ont violé le droit communautaire à travers les rescrits fiscaux ("rulings"), ces accords préalables entre un contribuable et l'administration fiscale sur le niveau des prélèvements qui lui seront imposés. Elle sera également chargée d'évaluer les conséquences de ce qui peut s'apparenter à une concurrence déloyale entre les Etats et de faire des propositions pour y remédier. Le traité européen interdit "les aides accordées par les États ou au moyen de ressources d'État sous quelque forme que ce soit qui faussent ou qui menacent de fausser la concurrence en favorisant certaines entreprises ou certaines productions". Le groupe des Verts avait demandé la création d'une commission d'enquête en janvier, après le "Luxleaks", la révélation, par un consortium international d'organes de presse des accords fiscaux secrets passés par 340 multinationales avec le Luxembourg. Ces accords leur auraient permis, en localisant leurs bénéfices au Grand-Duché, de minimiser leurs impôts au détriment d'autres pays qui ont vu s'envoler des milliards d'euros de recettes. En dépit des 191 signatures recueillies, soit plus que le minimum requis, à l'appui de la demande de commission d'enquête, le président du Parlement, le social-démocrate Martin Schulz, s'est appuyé sur un avis de ses services juridiques pour refuser qu'elle soit mise aux voix. Ni les sociaux-démocrates, ni le Parti populaire européen (centre droit), ni les Libéraux-Démocrates n'étaient favorables à une initiative susceptible de déstabiliser Jean-Claude Juncker, ancien Premier ministre du Luxembourg, dont ils avaient soutenu la nomination à la présidence de la Commission. La commission spéciale reprendra le mandat élaboré pour la commission d'enquête mais n'en aura pas tous les pouvoirs. Elle ne bénéficiera pas, en particulier, d'un droit d'accès aux documents détenus par les Etats membres. Interpellé au Parlement européen sur le Luxleaks, Jean-Claude Juncker avait plaidé le caractère légal de ces pratiques et le fait que 22 Etats membres de l'UE disposaient de dispositifs similaires. Il s'était toutefois engagé à faire très rapidement des propositions législatives pour y mettre fin. (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.