1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

UE-Nouvelle étape en vue dans l'intégration de la Turquie

Reuters26/11/2015 à 14:36
    ANKARA, 26 novembre (Reuters) - Le chapitre 17 des 
négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne 
s'ouvrira à la mi-décembre, deux semaines après le sommet de 
Bruxelles sur la crise migratoire, a annoncé jeudi le ministre 
turc des Affaires européennes, Volkan Bozkir.  
    Réunis le 12 novembre à La Valette, les chefs d'Etat et de 
gouvernement européens sont convenus d'inviter la Turquie à ce 
sommet, qui aura lieu dimanche, afin de solliciter son aide dans 
la gestion de la crise des migrants et réfugiés. 
    Aucun nouveau chapitre n'a été ouvert depuis 2013 dans le 
cadre des négociations d'adhésion de la Turquie, qui stagnent en 
raison des réserves européennes en matière de respect des droits 
de l'homme et de l'état de droit. Le chapitre 17 porte sur 
l'économie et la politique monétaire.  
    "Nous ne nous contenterons pas de ce chapitre. Nous allons 
travailler ensemble à l'ouverture de cinq ou six chapitres 
supplémentaires en 2016", a déclaré Volkan Bozkir.  
    Selon un porte-parole de la Commission européenne, 
l'ouverture de nouvelles étapes de la négociation sera 
effectivement à l'ordre du jour du sommet UE-Turquie à 
Bruxelles. L'ouverture du chapitre 17 fait partie du plan 
d'action de la Commission dont le principe a été adopté le mois 
dernier et qui doit être finalisé dimanche.  
    Si tel est le cas, les ministres européens des Affaires 
étrangères donneront le coup d'envoi des discussions sur ce 
point le 14 décembre.   
    Le plan d'action pourrait par ailleurs ouvrir la voie à 
l'abandon, dès 2016, des visas que les Turcs doivent obtenir 
pour se rendre dans l'UE et à la tenue de sommets semestriels, 
dit-on de sources diplomatiques.  
    La Commission européenne a proposé d'accorder à la Turquie 
une subvention de trois milliards d'euros sur les deux 
prochaines années pour l'aider à prendre en charge les deux 
millions de réfugiés syriens qui se trouvent sur son territoire. 
 
 (Tulay Karadeniz, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5319573
    26 novembre17:42

    partenariat commercial, OUI, intégration dans l'Europe : NONne pas introduire "le loup dans la bergerie"..

    Signaler un abus

  • bernm
    26 novembre15:35

    Et un referendum pour voir si les europeens sont d'accord? Ah non, c'est vrai, l'Europe est tout sauf une democratie...

    Signaler un abus

  • kurki
    26 novembre15:15

    Et puis quoi, encore ? L'UE n'a toujours pas compris, après le comportement pro-Daech de la Turquie et son attaque délibérée d'un avion russe ?

    Signaler un abus

  • odnaz
    26 novembre15:15

    Non mais l'Europe est folle, les idéologues sont toujours des fous furieux. Dépêchons-nous de faire entrer la Turquie dans l'UE et dans l'€, on s'effondrera plus vite. Et les mêmes qui (droite ou gauche) ont fait tout faux depuis 35 ans nous demandent de pavoiser demain, .... et de leur laisser carte blanche pour réparer les erreurs qu'ils ont commises. Ils sont naïfs ou cyniques ? Et nous des veaux ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.