1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

UE: Macron veut des règles modulables pour les banques et assurances

Reuters17/04/2018 à 21:44

UE: MACRON VEUT DES RÈGLES MODULABLES POUR LES BANQUES ET ASSURANCES

EPINAL, Vosges (Reuters) - Emmanuel Macron a souhaité mardi que les règles encadrant l'activité des banques et des assurances liée au financement des entreprises puissent être modulées par les gouvernements européens en fonction de la conjoncture.

"Aujourd'hui, on a des règles très strictes qui font que les banques prêtent de moins en moins aux PME", a dit le président français lors d'échanges avec des citoyens à l'occasion du lancement des consultations sur l'avenir de l'Europe, à Epinal (Vosges), après avoir cité les règles de Bâle.

"(Ce) que je veux faire, c'est qu'on puisse moduler ces règles pour les banques et les assurances en fonction de la réalité du pays et du cycle économique et que, quand une économie est en train de repartir, on puisse piloter - et ça pourrait être les ministres de l'Economie et des Finances et pas des règles qui sont uniquement techniques et comptables - les cibles des banques", a ajouté Emmanuel Macron.

En période de reprise comme en ce moment dans la zone euro, les entreprises ont besoin de fonds de roulement, a-t-il souligné, ajoutant qu'en conséquence "il faut pouvoir relâcher les conditions pour octroyer ce type de financements".

"Je souhaite que les ministres de l'Economie et des Finances puissent chaque année dire : regardons les choses et peut-être modulons les cibles."

(Jean-Baptiste Vey, avec Gilbert Reilhac à Epinal, édité par Simon Carraud)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 265023
    17 avril23:14

    Il y a dans ce pays trois ma fias, les banques, les assurances et l'état. Quand l'une s'attaque aux autres, ça va saigner !

    Signaler un abus

  • mxnagg
    17 avril22:42

    Des Regles souples et modulables ( donc pas de regles ) Mais quel Genie ! Quel Jeunesse, Quel Talent... Jamais un Gueux n'aurrait eu une idee aussi Celeste. Gloire a Macron loue soit le Messie

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer