Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

APPLE

164.2200USD
+0.35% 
valeur indicative 135.6244 EUR
Ouverture théorique 0.0000

US0378331005 AAPL

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    164.0600

  • clôture veille

    163.6500

  • + haut

    165.7300

  • + bas

    163.3700

  • volume

    26 852 180

  • valorisation

    833 254 MUSD

  • capital échangé

    0.53%

  • dernier échange

    26.04.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    165.2400

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter APPLE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter APPLE à mes listes

    Fermer

UE-Les ministres des Finances veulent harmoniser la fiscalité

Reuters06/09/2016 à 16:12
    par Jan Strupczewski et Francesco Guarascio 
    BRUXELLES, 6 septembre (Reuters) - Les pays de l'Union 
européenne (UE) devraient mieux coordonner leurs réglementations 
fiscales afin d'éviter de pénaliser trop lourdement les 
entreprises, propose la présidence slovaque dans une démarche 
qui vise à favoriser une politique plus équilibrée de lutte 
contre l'évasion fiscale des multinationales. 
    La proposition, qui doit être discutée lors d'une réunion 
informelle des ministres des Finances de l'UE (Ecofin) à 
Bratislava le 10 septembre, est présentée en pleine campagne de 
répression des mécanismes d'évasion fiscale, dont certains 
observateurs craignent un effet boomerang qui décourage les 
multinationales de venir s'installer en Europe. 
    La proposition slovaque vise avant tout à limiter les cas de 
double imposition des multinationales et à rendre la fiscalité 
des sociétés plus prévisible. 
    La Slovaquie, qui a pris la présidence tournante de l'Union 
européenne en juillet, a salué les mesures de la Commission 
européenne (CE) de lutte contre l'évasion fiscale. Mais elle a 
appelé à une approche "qui soutienne l'attractivité de l'UE en 
tant que destination d'affaires et d'investissement", selon des 
documents auxquels Reuters a eu accès. 
    Le document appelle l'Ecofin à envisager des mesures 
renforçant la prévisibilité fiscale, y compris "une nouvelle 
harmonisation des régimes fiscaux" et davantage de coopération 
entre les fisc nationaux. 
    La Commission a ordonné la semaine dernière à Apple  AAPL.O  
de verser à l'Irlande 13 milliards d'euros d'impôts impayés, une 
décision de laquelle Dublin a fait appel.   
    L'UE a conclu le 21 juin un compromis visant à mettre fin à 
certaines des pratiques les plus courantes des multinationales 
pour limiter leur ardoise fiscale, dont le transfert des 
bénéfices réalisés en Europe dans des pays à fiscalité faible où 
elles n'exercent aucun activité réelle.   
    Les associations de lutte pour une fiscalité plus équitable 
ont jugé que ce compromis n'avait pas la moindre portée tandis 
que des fédérations professionnelles estiment au contraire qu'il 
risque de porter atteinte à la compétitivité de l'Europe. 
    La présidence slovaque propose également une obligation 
d'information de la part des banques et d'autres intermédiaires 
financiers qui ont conçu des procédés d'évasion fiscale pour des 
entreprises ou des particuliers fortunés.  
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid 
Exbrayat) 
 

Valeurs associées

+0.35%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.