1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

UE--Le calendrier du "Brexit" permet de "clarifier", estime Paris
Reuters03/10/2016 à 17:10

    PARIS, 3 octobre (Reuters) - La France estime que les 
annonces de Londres sur le calendrier du "Brexit" permettent de 
clarifier les intentions britanniques et de réduire les 
incertitudes, a-t-on déclaré lundi de source diplomatique 
française.  
    La Première ministre Theresa May a annoncé dimanche qu'elle 
invoquerait avant la fin mars 2017 l'article 50 du Traité de 
Lisbonne, point de départ d'une période de deux années pour 
parvenir au Brexit.   
    "La France prend acte de l'annonce de la Première ministre 
britannique sur son intention d'activer l'article 50 avant fin 
mars 2017", a-t-on déclaré de source diplomatique française. 
    "Cette annonce et les propositions que madame May entend 
soumettre au Parlement britannique contribuent à clarifier les 
intentions britanniques et à réduire les incertitudes comme le 
souhaitaient les Européens", a-t-on ajouté.  
    "Ce délai devra permettre - avec les travaux préparatoires 
conduits par les Britanniques - à la négociation de s'engager 
utilement, selon les principes posés par les 27." 
    En vertu du calendrier dévoilé par Londres, le processus de 
sortie du royaume pourrait débuter à quelques semaines des 
élections législatives françaises et quelques mois des 
législatives allemandes, pour s'achever peu avant les élections 
européennes de 2019, ce qui était l'objectif affiché par Berlin 
et Paris. 
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer