Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

UE-Etiquette pour produits importés des colonies juives

Reuters11/11/2015 à 14:07

(rpt titre) * La Commission publie une note de cinq pages * L'UE dit qu'il s'agit d'une mesure technique * Protestations d'Israël par Robin Emmott BRUXELLES, 11 novembre (Reuters) - La Commission européenne a décidé mercredi d'imposer une mention d'origine sur les produits importés des colonies de peuplement juives implantées dans les territoires occupés palestiniens, une décision présentée comme technique par Bruxelles malgré les protestations d'Israël. La Commission "a adopté ce matin la mention d'origine pour les produits en provenance des territoires occupés par Israël depuis juin 1967", a déclaré un responsable de l'UE. "Nous regrettons que l'UE ait choisi, pour des raisons politiques, d'adopter une mesure aussi exceptionnelle et discriminatoire, inspirée par le mouvement du boycott", a réagi le ministère israélien des Affaires étrangères. "Il est étrange, voire agaçant, de voir que l'UE choisit de faire deux poids deux mesures à l'égard d'Israël, alors qu'il y a plus de 200 autres contentieux territoriaux dans le reste du monde", a-t-il ajouté. La mesure concerne essentiellement des produits agricoles et cosmétiques. Bruxelles assure qu'il s'agit d'une décision technique mais beaucoup en Israël parlent d'une discrimination inacceptable. ID:nL8N135535 "C'est une mesure technique, pas une mesure politique", déclare-t-on dans l'entourage de la Commission. "Les territoires occupés ne font pas partie de l'Etat souverain d'Israël, aussi ces marchandises ne peuvent pas être vendues comme "fabriqué en Israël." AFFICHER LE MOT "COLONIE" L'Union européenne ne reconnaît pas l'occupation par Israël de la Cisjordanie, de Jérusalem-Est et du plateau du Golan, effective depuis la guerre des Six-Jours en 1967. Elle explique que la politique d'étiquetage vise à distinguer entre les marchandises produites à l'intérieur des frontières internationalement reconnues d'Israël et celles qui sont produites à l'extérieur. Le Royaume-Uni, la Belgique et le Danemark ont déjà introduit ce genre de mention et font la différence entre les produits en provenance d'Israël proprement dit et ceux, notamment les fruits et les légumes, en provenance de la vallée du Jourdain en Cisjordanie. Désormais l'obligation de faire la différence s'impose aux 28 pays membres de l'Union européenne. L'UE n'a pas fixé de mention officielle, mais les biens en question devront afficher le mot "colonie" sur l'étiquette s'ils sont commercialisés dans des points de vente de pays de l'UE. Et si l'agriculteur colon israélien refuse d'obtempérer, la boutique où le produit sera vendu dans l'UE pourra le faire, dans la mesure où la CE aura suffisamment d'information sur la provenance du produit. L'ambassadeur d'Israël auprès de l'Union européenne, David Walzer, estime que cette mesure risque de rendre difficiles les discussions de paix entre Israël et les Palestiniens et que l'UE pourrait ne plus être la bienvenue en tant que facilitatrice de ces négociations. "Nous avons très clairement dit que nous estimons bienvenues les contributions de l'UE au processus de paix", a déclaré David Walzer avant l'officialisation de la décision. "Cela pourrait nous contraindre à revoir cela." Un autre source au sein de la Commission explique que le document de cinq pages en 12 points publié par l'exécutif européen l'a été à la demande de pays de l'UE qui voulaient une clarification des règles d'étiquetage en vigueur et que ce document ne constitue pas à proprement parler une nouvelle réglementation. (Danielle Rouquié et Eric Faye pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.